Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Voici les temps du blême

Les hommes hagards

De la société terne de l’utilitaire

Ont rabroué rêves et passions

Dans la course à l’insipide 

 

Voici les temps du blême

Les temps de l’assouvissement compulsif des folies de règne

Par l’avoir qui sacrifie l’être,

Immole la vie à l’autel des vanités

Ô tellement vains conquérants

Qui séquestrent le monde

Mais ne savent se conquérir eux-mêmes!

 

Voici les temps du blême

Où les fleurs humaines

Blêmies par l’érosion des consciences

Sont gestuelles mortes sur la scène du non sens

Ah! Que d'abominations justifiées dans la gracieuseté des mots officiels!

Que de crimes dans le cours macabre de l’Achéron des idéologues! 

Crimes financiers que l’économie orchestre

Pour la gloire lugubre d'insatiables coryphées avides sans état d'âme! 

 

Voici les temps du blême

Le sens avachi, abâtardi

Se moque de la dignité

Traitée en pathologie

Dans l’espace iatrogène des royautés pathogènes

Qui gouvernent par infection politique sans souci de leur nocuité

 

Voici les temps du blême

Des humanoïdes qui traînent dans le même

Sans jamais oser refuser!

Misérables organismes anthropomorphes,

Blêmis jusqu’à l’automation compulsive

Réflexes organiques, choses serviles

Des superstructures effaceuses,

Qui ne leur laissent que l'objectale contagion du flagorneur,

Morne pulsion d'infrabestialité...

 

Voici les temps du blême

Le blême que la connivence des soumis,

Inflige immonde, à la dignité minoritaire

Des hommes restés Homme, mais victimes de la machinalité du nombre,

 

Le blême temps sévit par la diligence des foules larbines

Entités desséchées, artisanes inconscientes du royaume des spectres 

Que mènent les Charons cupides

Qui fabriquent en leur sinistre jonglerie,

Un monde-dépouille  

Pour bâfrer et s’en gaver,

Exhibant éhontés et cruels, leurs crocs ironiques inassouvis de comptes!

Ah! Anthropocide dévoration économique de leur morsure pécuniaire!

Triste et blême temps où les ombres heureuses aux réflexes d'esclaves

Entretiennent et servent l’insipide esbroufe financière des monstres!

 

À quand le temps subversif du vif et des vivants!

À quand le temps qui fera mourir la mort

Pour faire un monde humain!?
 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée

Tag(s) : #Poésie, #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0