Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

La métaphysique peut être définie comme une anthropologie méditative pour s’orienter selon l’esprit. Au pinacle de son expression, la métaphysique devient spiritualité sinon elle ne sera que déviance dans l’absurde prêtant à toute sorte d’errements et de semblants d’herméneutique… L’homme est, de par son intuition du sens, sa projection de soi, un être métaphysique qui gère le physique, l’être au monde avec des repères immatériels « intuitionnés », transcendant la matérialité immédiate de sa condition organique.

 

En métaphysique, il s’agit strictement du rapport à l’être, rapport intérieur et intimiste, l’être étant plus que le simple fait d’exister tout en n’étant ni chose ni objet ni même sujet, mais fait, événement englobant tout mode de présence qui rend impossible l’hypothèse du néant. C’est donc le mystère qui s’impose. Mystère incontournable à vivre. Mystère que les esprits équilibrés vivent selon le sens de leur présence en tant qu’essence tels qu’ils s’éprouvent et qu’il leur est révélé; mystère que les masses égarées galvaudent en absurdité par dyslexie spirituelle et cécité métaphysique. L’être, s’il est incontournablement évoqué comme grand englobant de la totalité, est inexprimable et indiscursif, imprenable au discours immédiatement rationnel; seul le mode de son vécu, est exprimable. L’être humain en tant que substance unique et insolite parmi toutes les catégories matérielles inertes et vivantes, est parmi les êtres connus, le seul à s’intéresser au fait d’être et à l’être en général. Preuve patente du caractère transcendant et téléologique de la conscience humaine.

 

Conscience vécue et conscience connaissante.

 

La conscience vécue est celle du rapport à la vie de tout être vivant vu que tout porteur de vie, animé par ce phénomène indéfinissable de l’énergie vitale, sait et éprouve d’instinct qu’il vit. La conscience connaissante est humaine car procédant par transcendance du fait de vivre pour interroger et comprendre tout ce qui interpelle son intelligence. La conscience connaissante fait de l’homme, le seul être vivant à se manifester présence capable d’un triple rapport conscientiel à l’être: conscience de soi, conscience du monde, conscience transcendante de l’infini.

 

Infini, début du sens métaphysique, dépassement de l’absurde, intuition transcendante déterminant l’inévitable voyage vers l’ailleurs qui est en nous telle la germination de toute connaissance sacrée, de toute projection vers une entéléchie supramondaine, supra-animale, métaphysique.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0