Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

Suite et fin de la trilogie sur la violence dont voici les deux précédents textes:

1http://intellection.over-blog.com/2015/06/violence-structurelle-ou-directe-deficit-d-humanite-de-l-homo-sapiens.html 

2http://intellection.over-blog.com/2015/06/honnie-soit-la-violence-legale-du-sapiens-des-civilises.html

 

Un empire, tout empire est belliciste par essence. La logique impériale serait dysfonctionnelle si la force d’agression pour soutenir l’hégémonie, cette effigie des empires, ne permettait la dissuasion des ennemis de la domination qui est, même décorée, une agression contre la souveraineté d’autrui. Il n’y a donc pas d’empire pacifique, l’empire est porteur par essence d’un bellicisme idéologique nécessaire, immanent à sa logique.

L’occident contemporain se veut dépositaire de la violence et de la punitivité par la violence. D’où, le diplomatique onusien est sciemment mis à contribution pour faire la guerre sans vraiment l’avouer, cachant les activités guerrières sous des termes flous de frappes aériennes, de création de couloirs aériens, de support aux troupes etc.

Nous sommes au contexte non seulement d’armes à destruction mais aussi d’armement à potentiel d’apocalypse planétaire. Il est vraiment question non d’équilibre de la terreur, mais d’égalité de pouvoir thanatocratique sur le monde. Si vil, si violent est l’occident qu’il ne peut imaginer de relations autres qu’éventuellement meurtrières. On a beau reprocher à raison au terrible Staline d’avoir désorienté la révolution, moi, hormis sa cruauté monstrueuse de despote, je dis que sa décision de renforcer l’Union soviétique, d’en faire un rempart nucléaire, répondait et correspondait au niveau d’humanité belliciste et criminel de l’occident pour qui, le seul droit d’exister reconnu à autrui et à l’altérité, est son pouvoir extrême de détruire la vie. L’on saisit pourquoi la même logique se poursuit aujourd’hui entre l’occident et les puissances des autres pôles, la Russie, la Chine obligées d’ajuster leurs arsenaux pour imposer leur existence et garder leur propre espace dinfluence face à cette civilisation obsédée de guerre et d’usage des armes les plus extrêmes. Pour l’occident en action des cinq cents dernières années, on est soit puissant, capable de tout détruire y compris la planète, soit une proie, une colonie, un vassal. La seule sagesse que connaît l’occident soi disant civilisé, c’est la domination ou la destruction. L’exemple de ceux dont on a pris les pays et détruit les institutions nationales comme la Libye broyée par la France de Sarkozy - laquelle France ose se plaindre de lafflux de réfugiés, entre autres, libyens - est d’une probante, dévorante évidence.

Quand on voit l’agressivité de cet occident comme nord économique contre des pays du sud toujours menacés de frappes aériennes, la crapuleuse destruction de l’Irak, de la Libye, lesquels insoumis à l’occident, n’avaient néanmoins pas d’armes de pointe ni de missiles nucléaires pour se protéger, comment puis-je croire à une quelconque civilisation occidentale! L’on comprend les rodomontades occidentales contre le nucléaire nord coréen et le refus du nucléaire militaire à l’Iran. Quand on constate qu’aujourd’hui encore, seul l’équilibre de la terreur fonctionne et garantit « la sécurité » sécurité spectrale qui vient du pouvoir et du risque de mort, je ne puis que conspuer les fausses prétentions à une finesse soi disant humaine de l’occident qui en fait ne cache que la plus sale des pulsions aux meurtres et aux prédations. Les pulsions primaires n’ont fait que changer de camouflage et d’armes pour être plus virulentes, plus efficaces à l’assouvissement des instincts bassement criminels des plus forts.

En vérité, l’homme de la cybernétique n’est pas plus humain ni plus civilisé que l’anthropophage qui dévorait son semblable au nom des dieux idoles ou le tribaliste qui exterminait les membres de la tribu contiguë; car c’est bien pour la prépondérance faite idole de l’orgueil collectif et étatique des sociétés que leur sinistre sociodicée adopte et cultive sans cesse la rage macabre de la course à l’armement. En vérité l’occidentalisme, le mode idéologique agressif et exterminateur propre à la civilisation occidentale, par sa dévoration de tout pays non occidental qui ne peut se défendre militairement de ses agressions, par sa menace permanente contre les moins armés, est bien pire que le comportement des animaux gonflant leurs muscles, hérissant poils ou plumes par dissuasion pour se montrer effrayants et impressionner des rivaux ou dévorer des proies. L’occident civilisé, lui, attaque pour attaquer et montrer qu’il est le plus fort. Et, avec sa frénésie de la conquête prédatrice éliminatrice qui vampirise, égruge sous les bombes, les drones et les ravages financiers tout insoumis, l’occidentalisme est un terrorisme légal qui va jusqu’à faire de tous les pays ciblés par sa haine des non être étatiques, des ombres nationales, des sortes de néants sociaux. L’occident et son militarisme est un monstre belliciste de terreur légale et de terrorisme autorisé menaçant tout peuple non militairement puissant, forçant une course effrénée à l’armement qui met constamment la planète en danger d’un effacement par la guerre…

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0