Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

 

 

 

Honnie soit la culpabilisation hiératique des esprits où la clique des prêtres et pasteurs subvertit la spiritualité de l'Être par la religion morale!

Les grandes Vérités sont à éprouver mais jamais à prouver parce que impréhensibles au discours, extérieures à nos schèmes d'objectivation discursive. L'intuition intérieure est la seule voie conduisant vers les limbes du sentir où l'Esprit éprouve, contemple le Véritable. D'où, ni institution religieuse ni livre "sacré" ne sauraient prétendre régir la Foi de l'homme qui croit, et donc ne peuvent en certains cas, que lui proposer respectueusement à mieux s'inspirer dans les grands principes immuables de la Foi...

À l'Homme de Foi, l'accompagnement actuel par Dieu - Personne Vivante, non pas un vulgaire personnage biblique ou historique - est certain, omniprésent et indéfectible.

Hormis les grands principes démythifiés de la FOI qui sont la Création, la Rédemption, et la Consolation par la Présence du Paraclet de Dieu en l'Homme qui croit, toute religion institutionnelle, relève du bon vouloir des hommes et non de la volonté divine...

Je perçois et décris souvent la Création(1), cette Théophanie pour le Yahviste Chrétien, comme une kénose, un autovidage de Dieu, sorte de prélèvement de "Yahvé" (l'Être du Je Suis) sur son propre capital ontologique, son fonds divin infini. Prélèvement mais pas perte... Cela nous dépasse car nous vivons sur un plan (celui dit du réel, avec ses limites tangibles) mais que savons-nous des infinis et multiples plans existants! Déjà la physique quoique bornée dans le monde de la matière, nous invite à penser un multivers plutôt qu'un univers, une infinité d'espaces possibles et d'univers parallèles, une immensité insaisissable dite "matière noire"...

L'Homme est un Esprit à part entière comme Dieu dont il est l'image. Sa seule différence, est qu'il est incarné et est donc privé de ses perceptions spirituelles par la matière. Cela, est précisément, ce qui donne sens et mérite à la Foi. Car l'Homme marche dans les ténèbres murales du corps mais doit avoir conscience de sa vérité hypostatique d'Esprit intégral.

Pour illustrer ce que je veux expliquer, j'aime prendre le cas du personnage d'Abraham, (fut-il vrai ou mythique, cela n'a pas essentiellement d'importance), qui, sans livre, sans rouleaux de la Loi, est présenté comme l'archétype parfait du Croyant s'étant élevé à la véritable Foi, s'étant hissé, comme par ascension spirituelle à l'interlocution avec Dieu. Abraham est celui qui sut développer une relation strictement personnelle avec Dieu. Abraham fut donc le précurseur du véritable adorateur tel qu'il est prescrit par Christ lorsque Jésus disait à la Samaritaine Que Dieu est Esprit et Vérité; que l'heure viendra et est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront Dieu en Esprit et en Vérité.     

 

L'homme doit se retrouver et dépasser ses tares exhibitionnistes qui font oublier le substratum.

 

Le rapport de l'homme aux grands rendez-vous existentiels, est passablement altéré par la vanité ostentatoire. Il faut dire que le vidage de l'humain de toute hypostase spirituelle, a fait de l'individu, un animal plus ou moins évolué, et cela, une certaine idéologie pseudo-scientifique à connotation évolutionniste, y contribue largement. D'ailleurs, les églises de leur religion d'apparat pour flatter les riches, n'ont guère fait mieux du temps de leur préséance.

Mais l'Homme conscient de sa substance spirituelle et transcendante, sait que la naissance, l'amour, la "mort" n'ont point besoin des cérémonies onéreuses dont on les affuble.

Les hommes doivent désapprendre l'apparat pour retrouver le substratum des choses. 

Que l'école de prestige cesse de remplacer l'éducation véritable, que le mariage ne soit plus assimilé aux noces et que la Foi soit libre des livres et des institutions contre toutes les curies et hiératismes, ces monstres inavoués et déviants!

La vanité cérémonielle ne prévaut que pour les débiles sans substance, les spirituellement morts.

La Véritable Foi salvifique et entéléchique de l'Homme, n'est morale que pour la pureté de l'esprit qu'est l'homme fait à l'image de Dieu. Mais par-dessus tout, avant et après tout; à sa source et à son estuaire, son commencement et son aboutissement:
 
La Foi est la mystique du vivre-avec-DIEU, sans tiers aucun ni nul intermédiaire risquant d'altérer la profonde et surélevée intimité de L'Homme avec le PÈRE. 
 
La Foi vraie ne souffre pas d'être livresque ou d'obédience institutionnelle. Elle est essentiellement Vie actuelle et Énergie agissante, puisant en l'hyperprésence littéralement métaphysique qu'est Dieu, les victuailles spirituelles de l'Homme digne de son statut d'Esprit.
 
(1) Remarquez que pour nous, Création et Évolution ne sont guère antithétiques! Comme Teilhard de Chardin,  mais loin des perspectives évolutionnistes, nous croyons que c'est la Création qui évolue.
 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :