Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche
 
 
Centaures d’aberrations 
 
Les flots tératogènes du capital
Déferlement de célérité monstre
Tuent le temps au pressoir de l’urgence!
Ah! Les affres de la vitesse productrice,
Artifice de compression temporelle, 
Comprime la vie qu’elle réduit aux instants de servitude!
Les reliques et icônes du numéraire
Font de l’humanité une horde idolâtre
Confrérie servile de retardés agressifs
Ramassis barbare de gesticulateurs zélés.
Et, comme une charogne attire ses mouches,
Le culte malsain des choses agglutine le grand nombre.
Les foules et les meutes invasives des demeurés
Au magnétisme cinglant des ostentations,
Imposent l’ordre des effigies de change! 
Le pouvoir est ostensoir de manières 
Spectacle de gestes baveurs pour maniérés élus et cooptés!
 
Centaures d’aberrations 
 
Le pouvoir des bacilles institutionnels
Gave la terre de maux 
Et l’humanité interdite 
N’est que mirage de réifiés sans monde ni substance,
Ivresse cannibale des molochs
Aux calices de sang en guise de vin!
Car l’homme est la proie 
Qu’on immole aux fastes homophages des brutes! 
La gloire est sanglante, vampirisante
À l’anthropocide collectif de l’ordre 
Aux rituels dévorants des objets!
 
Centaures d’aberrations
 
L’abominable mufle de la finance
À la valse des tablettes chiffrées,
Sinistres beuveries du capital
Pousse le cri niveleur 
Des mangeurs d’humanités 
Aux sanguinolentes mièvreries de masses,
 
Centaures d’aberrations
 
La gueule méphitique de l’empire des choses,
Grimace cybernétique sans âme ni esprit 
Orchestre et répète la molle, macabre festivité,
Où le rictus des automations meurtrières,
Anime les bacchanales sanguinaires
Des automates de chair et de sang!
Ah! Mon frère, mon ami si pugnace de ton humanité!
Voici les crocs de l’ordre cannibale des chiffres et des comptes,
Voici le sombre trône des anthropocides souriants... 
 
CAMILLE LOTY MALEBRANCHE
Tag(s) : #Monde du Concept, #Poésie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :