Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

L’ennui est le sentiment plus ou moins déconcertant du temps perçu comme mésusé et qui paraît long et lourd, c’est le désagrément éprouvé d’une temporalité dénuée du sens que l’homme ennuyé aurait aimé lui donner selon ses codes et signification. L’ennui est donc cette situation d’inaction ou d’action veule qui se ressent comme entrave de la gratification intellectuelle ou émotionnelle dans le temps de sa durée, temps donc senti comme mal occupé, mal rempli. L’ennui est l’affect, la sensation du temps non assumé selon les vœux de l’ennuyé, un temps perdu soit par sa vacuité soit par son occupation stérile du point de vue de la satisfaction que tout humain recherche en agissant même passivement comme, par exemple, le fait de regarder un film...

L’ennui est assez souvent dû à l’insipidité d’un état de fait pour celui qui l’éprouve. Mais il peut être aussi un signe d’inaptitude de l’ennuyé à apprécier telle occurrence d’activité pour laquelle il n’a pas le niveau de culture. Il est, par exemple, un type d’ennui sous-tendu par l’âge mental et intellectuel ou le niveau de conscience. Un petit enfant est ivre de joie avec ses jouets, mais passé un certain âge, il s’ennuierait si on les lui imposait comme éléments de jeu! Au stade intellectuel, l’ennui est indice sûr du niveau éducatif trop haut ou trop bas des humains.

Un individu sans un minimum d’éducation préfère ce qui est simplet voire simpliste et hait tout ce qui réclame un seuil de jugement de finesse. Et, en spiritualité, le Christ nous dévoile amèrement son constat de la carence en humanité et de la mauvaise foi de ces multitudes qu’il compare aux « pourceaux et chiens » à qui « l’on ne doit jeter des perles ou des pierres de valeur de peur qu’ils ne les piétinent et ne se retournent contre (le bonasse) » qui croirait faire bien de vouloir les leur donner! Il n'y a pas que la monotonie à être ennuyeuse comme on la décrie toujours car une animation peut être ennuyeuse, tout autant si elle paraît banale et donc n'éveille aucun intérêt ni d'amusement ni d'apprentissage pour un sujet y assistant.  

La canaille de toutes les classes sociales et de tous les niveaux scolaires - car la scolarité ne garantit guère l’intellectualité ni la hauteur d’esprit et de vision - n’est pas apte à apprécier le beau et le bien, trop sale qu’elle est dans sa superficialité snobe à ne guetter que les apparences fondues dans l’extériorité et les rudiments des conventions de mode. Qu’il vienne de la mollesse, de la nonchalance voire de l’ineptie d’un autre en présence de qui je me retrouve ou simplement par la rusticité d’un lieu, l’ennui est toujours une conjoncture de désappointement pour l’enthousiasme de départ de l’homme qui s’ennuie. L’ennui est l’indication d’un conflit de goût entre l’ennuyé et une ambiance donnée, la discorde d’une conscience humaine avec un cadre contextuel qui l’importune.

Aménager, impérativement, autant que possible son espace et surtout son temps, pour vivre ses goûts et ses amours en menant les activités qu’on aime, le métier qu’on aime tout en trouvant sa famille d’esprit parmi les multitudes et les courants de mode et de loisirs parfois ennuyeux voire vilement énervants, permet d’éviter l’ennui ou, au moins, les risques de spleen et leurs flots de déprime.

Cultivons l’enthousiasme, chose difficile parfois vu le mauvais environnement tant physique (pollué) qu’humain compte tenu de cette société débilitante à laquelle nous avons rapport. Car alors qu’on nous parle de pays à indice de bonheur élevé on oublie que ce sont aussi fortement des capharnaüms de réfugiés de drogues, d’alcool et de toutes espèces de vices obscènes qui fuient la vie d’une société malsaine et pressurante de solitude et de chagrin, une triste société de l’ennui. 

L’enthousiasme - cet élan sain du goût à la vie loin des assuétudes toxicomanes, cet état mental qui prémunit contre l’ennui - a besoin d’être cultivé. Créer si possible un environnement physique immédiat favorable et un cadre social sain en soignant ses fréquentations, en trouvant de vrais proches dignes, tel est le meilleur remède contre la fatigue ressentie de la banalité, de la routine, du dégoût, de la platitude qui sont la plupart des ferments de l’ennui qui accablent l’homme dans cet ordre du monde de tous les maux.

Cultivons l'enthousiasme en choisissant autant que possible des activités qui interpellent notre intellect et excitent notre art de penser, notre envie d'agir. Soyons enthousiastes en nous rappelant que nous avons toujours la possibilité de découvrir d'autres aspects des êtres et des situations dans un monde où nous avons toujours quelques nouvelles connaissances à acquérir. Apprendre est un rapport cognitif au nouveau qui apporte de l'enthousiasme et suscite de la passion;  cela efface à coup sûr les temps sans enthousiasme. Temps sans enthousiasme, ne voilà-t-il pas la sensation quasi existentielle de l'ennui! Ennui, absence d'enthousiasme qui déprime par l'éprouvement du temps perdu, mésusé et donc perçu vide! Et, quand on se rappelle que le temps est la mesure de cette vie ici-bas décomptée en jours répartis en années, l'ennui figure comme une perte sur le capital temporel de la vie. L'enthousiasme du plaisir strictement charnel est explosif mais volatile et vite épuisé une fois le plaisir assouvi, laissant parfois un arrière-goût de lassitude voire d'amertume.

 

L'enthousiasme venant des choix spirituels et intellectuels exaltants - la foi en Dieu; la création, la découverte ou l'invention, ces conquêtes de l'intellect agissant; les amitiés de qualité sans encanaillement ni ambiguité par le partage des valeurs spirituelles, intellectuelles dans l'estime mutuelle et le respect des bonnes distances dans la proximité saine; le grand amour avec une conscience fraternelle de l'autre sexe, l'amour vrai étant spirituel - est une des médications souveraines, efficaces et pérennes contre l'ennui.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2019

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :