Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

        

 

L'attachement de l'Esprit au monde, signifie la mort à son essence qui, par définition, est transcendance vis-à-vis de la matière; l'attachement au monde est annihilation du soi spirituel perdant sa vocation, pour la banalité sans lendemain. Le monde et son règne du charnel psychologique, est privation de fin, destin exproprié à l'Esprit porté à se dénier lui-même au profit du paraître.

Jésus est la manifestation de l'Homme spirituellement accompli sur la ruine de l'homme adamique, car Adam est figuration mythique de l'Esprit humain déchu qui a déserté sa déité vocationnelle de participation à la plénitude du Père. Adam, c'est la face de l'esclave de l'illusion et des apparences, dévoilé dans le mythe des origines, comme un dévié, un naufragé des abysses flottants du sensible portant le masque de l'orgueil dénaturé de cette vie vécue à l'envers, si loin de la vocation humaine à l'Évolution spirituelle. Jésus comme dispensateur des splendeurs naturelles restituées du nouvel Homme, l'Homme Christique, sur l'ancien par son ministère rédempteur et divin, strictement conçu pour la réhabilitation humaine, a vaincu la déchéance propre au charnel psychologique. Nous inculquant le rejet du faux orgueil de la vie matérielle pour nous enseigner à ne nous enorgueillir que d’être Enfant de Dieu par la grâce de la Rédemption payée dans le sacrifice de la croix, Jésus le ressuscité, Proclamateur de la Vie victorieuse de la mort à jamais crucifiée mise à mort sur le gibet sanglant de Golgotha, est l'Incarnation de la Justice Spirituelle Suprême de YAHVÉ, qui place l'Homme réhabilité et nouveau au-delà des schèmes de la déchéance et de la damnation.

La peccabilité de l'Homme n'a donc plus d'effet, elle est anéantie dans le sang du Christ justificateur. Voilà pourquoi l'Homme de Foi doit se débarrasser de la culpabilité en transcendant mentalement toute faiblesse contingente particulière du caractère. Car la faiblesse de la chair n'est anéantie que par l'ancrage dans l'être de Dieu au for intérieur de l'Homme. C'est par la conscience permanente éveillée du Spirituel actif, de l'union intérieure avec Dieu que prime l'Homme racheté qui, grâce au rachat christique, minimise voire annihile les effets pécheurs et les contingences de chute passagère de la nature humaine cheminant dans ce monde de péchés et de déchéances. L'Homme de Foi sait combien la faiblesse humaine dévie et dénature la pensée-action - ce continuum qui manifeste l'Homme intérieur - combien la primauté du sensible est fréquente et dangereuse pour l'Esprit, qu'il se réfugie intentionnellement en Dieu selon la grâce divine manifestée dans les mérites du Christ dont le sacrifice a vaincu les misères et défauts spirituels de l’Humanité croyante. Là où l'orgueil de l'Homme dénaturé en pensée et action, est vanité, l'Orgueil métaphysique de l’homme, purifié en Christ, est manifestation de la grandeur d'Esprit qui refuse de s’abaisser aux faussetés des conquêtes idolâtrées du monde, n’acceptant aucun compromis avec le mensonge des apparences, aucune soumission aux illusions, aucune idolâtrie de l'éphémère inessentiel. Ainsi, l'Homme de Foi use du monde et en jouit pleinement sans jamais s'y attacher ni y trahir ses principes spirituels, sachant y vivre consciemment au-dessus de la banalité temporelle que les cohues confondent avec l'essentiel.

L'Homme de Foi préadhère à l'Éternel selon sa conscience constante de la Vérité, et n'abandonne jamais même quand il chute par faiblesse, car il sait entretenir l'Esprit qu'il est par la grâce divine toujours accordée et disponible en abondance pour quiconque a la Foi et l'entretient intérieurement par la prière et le culte intérieur à Dieu.

L'Homme de Foi vit en soi le mystère de l'Être Christique, car il sait que la Gloire de Dieu qui est Créateur débonnaire par Amour, n'a d'autre exigence que l'Amour spirituel de l'Homme se manifestant dans la contemplation et l'adoration, ces affections que Dieu réclame.

L'Homme de Foi ne doute que par chute passagère car il sait que la Volonté de Dieu correspond toujours au Salut de l'Homme qui répond par la Foi à son Amour.

L'Homme de Foi sait par intuition que l'Amour divin est raison créationnelle, raison déterminante de la démiurgie divine engendrant des êtres conscients aptes à vivre l'Amour avec le Créateur.  L'Amour est donc origine première et fin dernière de toute créature spirituelle, origine première et fin dernière de tout humain parvenu, par la culture des dons métaphysiques naturels en lui, à la vie selon l'Esprit, sa vocation à travers les ténèbres et confusions d'ici-bas...

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2014

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.  

Tag(s) : #Monde du Concept
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :