Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

L’antimoralisme rigoureux n’est jamais amoral car il ne nie jamais le principe d’une morale supérieure et c’est même au nom de ce principe, cette perception d’un schème principiel du bien et du mal, qu’il sévit contre les moralismes en vogue dans les systèmes de société injustes et de privilèges iniques ayant cours au monde. L’antimoralisme est le dédain critique des arguties pseudologiques et des prétextes de la mythologie fondatrice de certains ordres moraux des sociétés et de leur justice de singe! Voilà pourquoi, il ne doit jamais être subsumé sous l’amoralisme ou assimilé au champ de l’amoralité.

 

Ce que nous, nous saisissons comme amoralisme et que nous évoquons en ce texte, c’est cette volition primitive d’une liberté de démesure et d’anomie sans souci des conséquences objectivement mauvaises pour autrui; une aberration imaginaire barbare du faux révolté qui oublie que sans loi, il n’y a ni sens ni liberté. L’amoralisme finit par avoir les mêmes aboutissements néfastes que l’immoralité des actes de méchanceté. Par rapport à la nature, c’est aussi tout ce qui est contrenature en ce qu’objectivement, il contrarie la marche normale et donc le bon fonctionnement de la nature. Il se distingue de l’anarchisme par sa non idéologisation, n’étant au départ ni politique ni religieux ni même esthétique, en tant qu’il est la position singulière de l’individu l’affirmant! Car s’il y a autant d’anarchismes que d’anarchistes comme nous l’avons dit ailleurs, l’anarchisme est quand même une vision idéologique quoique domestiqué, singularisé par le sujet anarchiste en sa conscience personnelle contre un certain ordre – alors que l’amoralisme n’est que la lubie bêtement niaise de l’individu voulant donner libre cours à ses plus bas instincts.

 

L’amoraliste, dans son prétendu ostracisme non nuancé et aveugle de toute morale objectivement établie qui ne sert ses inclinations - cette morale, fût-elle juste - confond l’authentique primauté de la subjectivité avec la bassesse de l’égoïsme, son égoïsme sans respect d’autrui. C’est un cloîtré, un cloisonné de l’ego monstrueux qui vit sa claustration égocentrique en bannissant les conséquences objectives de ses actes. C’est le délirant qui veut se prendre lui-même et lui seul sans référent logique ni moral comme le centre exclusif absolu du bien au point que tout préjudice qu’il inflige à autrui comme abus venant de sa démesure grossière, son toxique excès comportemental, lui paraît juste parce que venant de lui ou lui est favorable! Il est le métronome exclusif du bien! Et, sorti de lui-même ou de son clan, l’acte le plus immonde, le plus préjudiciable devient une merveille que l’univers entier devrait louer! À ce compte, nos élites, en leur narcissique égoïsme de classe et de clan sont à peu près toutes sauf certaines exceptions qui refusent ce genre d’égolâtrie, des amoralistes inavoués.

 

Sans être un schizophrène, l’amoraliste est une sorte de conscience dissociative en ce qu’il dissocie les causes de leurs effets, c’est un acteur dissocié de son action, pour qui, est bien, tout ce qui flatte son ego d’hubris et de monstruosité, ses intérêts d’individu ou de clan quel que soit l’abus infligé, la souffrance ainsi imposée à autrui!

 

L’amoralisme est le prétexte d’une liberté anomique sans aucune volonté de transcendance des faiblesses humaines car se complaisant arrogamment, narcissiquement en ses défauts contingents d’homme, même quand ces défauts sont catastrophiques en leurs conséquences pour les autres... Un infatué débordant qui feint de nier que sans la juste morale objective, l’homme ne connaît que la loi de la jungle, loi diabolique de l’agression généralisée, de la dévoration du pacifique par l’ignoble agressif agresseur libre de sa violence, tel qu’on le voit dans nos ordres financiers putréfiés de barbarie dévorante en pleine civilisation.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2021

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :