Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche 

El Rolodex Globalista de David Rockefeller | La Verdad Nos Espera

 

Quand on dit « masse » en matière de condition sociale, le lemme nous renvoie aux multitudes les plus socialement dépourvues que certains, bourgeois et capitalistes en général dits élites, utilisent dédaigneusement même s’ils feignent par mièvrerie intéressée de s’en soucier; tandis que d’autres, humanistes ou socialistes y voient des opprimés à émanciper. Hormis ces considérations liminaires, il est toutefois à remarquer qu’il existe deux grands champs sémiques, deux schèmes auxquels renvoie la sémantique du mot « masse »: l’économique et le qualitatif. 

Le schème économique

Au schème économique, le vocable « masse » charrie toutes les brimades et déchéances sociales donnant lieu impudemment à toutes sortes de stigmatisations sociales comme seconde répression des majorités par les minorités souvent oligarchiques des peuples. Majorité délaissée, traitée en foule servile de l’ordre social. 

Dans ce contexte du grand nombre, la masse est considérée victime des élites, et là, à la différence de ce qui est ruminé par les petits-bourgeois flagorneurs de leurs patrons dont certains sont si grossièrement prétentieux de leur statut de chiens âpres à la curée, la masse est loin d'être la classe sociale la plus méprisable car précisément maintenue dans la condition pitoyable par la classe soi disant de valeur. 

Le schème qualitatif

Il est d’usage que les grandes qualités soient considérées dévolues et assumées par les vraies élites des sociétés, qualités intellectuelles et morales de visionnaires capables de conduire le troupeau humain vers les justes destinations par la sagesse, le savoir et le savoir-faire.

Il est un schème métaphysique qui se rattache au qualitatif. Car il y s'agit de qualité spirituelle comme connaissance des dévolus supérieurs de l'humain, vie selon l'esprit au sens métaphysique, attention et assumation de la transcendance loin des masses de l'immédiat qui se vautrent dans les vanités les plus minables du monde.

Masse et moralité 

Il est, dans le schème qualitatif, un domaine qui annihile les rifts de classe, c’est celui de la moralité. Là, les rois sont nus et vils et la soi-disant altesse des formes se pâme dans la roture des actes et postures. Car il est loisible de constater que la plupart des soi disant grands sont de grands prédateurs et manipulateurs de la misère des hommes qu’ils créent par leur prédation et entretiennent par leur prérogative de donner à leurs bas instincts force de loi imposée par leurs forces de l’ordre dans un monde où leurs pires débauches avilissantes et les plus bas instincts infrabestiaux sont érigés morale pour les sociétés qu’ils dominent et qui portent l’effigie nauséabonde de leur malfaisance. Les grands riches qui ont préséance participent presque tous sinon exclusivement de la laideur du monde que leur égoïsme grossier, leur répugnante grivoiserie de pillards autorisés, fait ostentation grandeur nature du plus bestial des spectacles, celui du prédateur humain de la proie humaine. Et dans cette face ignoble de l’humanité déshumanisée, l’arrogance sale, la gloire immonde  de régner sur l’autrui fait écorce pressée, reste broyée de l’ordre infâme imposé par la politique fangeuse des riches maîtres des États et de leurs richesses. Riches que l’opulence matérielle ne distingue point de la masse, de la plus sordide fripouille, quant à leur macabre intentionnalité dans l’action sociale. 


Quand l’action voire toute la vision actionnelle n’est que crapulerie de classe, masquée d’orgueil derrière les institutions étatiques séquestrées, et toute la simulation de noblesse d’intention, existe uniquement pour le gain et la voracité afin de mieux cliver la société en exploiteurs et anéantis économiques, l’élite nominale car ainsi désignée à cause de ses privilèges est partie prenante de la masse corrompue et y constitue la minorité corruptrice tels des parrains de milieux interlopes gouvernant leurs hommes de mains. La légalité du crime socio-économique inavoué contre l’humanité, n’en fait en rien un procédé acceptable ou noble qui justifierait les riches crapules privilégiées, les criminels autorisés.

Ainsi, au sens moral, par essence des faits et logique des choses, la masse méprisable compte en premier lieu tous les grands malfaiteurs sociaux, au moins aussi nuisibles et aussi toxiques que les pires vermines et criminels infréquentables de ce monde que la justice a raison de jeter loin des humains pour leur forfaits immédiats et visibles. La crapuleuse engeance responsable de toutes les fractures matérielles des pays même les plus riches par une économie de prédation et d’extermination, quoique cachée par le verbiage idéologique des théories financières et la beauté des apparences structurelles, est une sorte de petite masse planétaire méprisable de scélérats au pouvoir. L’ignominie masquée par l’accumulation et la rétention débile des richesses collectives qu’en aucun cas, nul ne pourra emporter de ce monde où tous ne font que passer, est un insigne stigmate de la canaille dominante. La véritable élite doit apporter la lumière de l’humain aux masses souffrantes asservies et exposées aux pires immoralités car fragilisées par la misère ou la précarité! En aucun cas, l’élite vraie n’irait comme celle régnant dans l’ordre du monde, s’ériger corruptrice d’État et de société pour dominer et asservir, devenant elle-même la lie des masses qu’elle rend abjecte par ses abjections agissant comme des ferments du mal social!

Quand les élites sont aussi indécentes, aussi indignes de leur statut parce que prédatrices et corruptrices, porteuses de toutes les corruptions et salissures qui envahissent la société comme un poisson pourrissant par la tête, c’est qu’elles sont pires que les masses les plus miteuses parce que déviantes de toute la société par la fausse morale idéologique. Dans ces cas de dénaturation de tout et de désubstantialisation du sens, c’est à la majorité, à la masse éclairée de choisir les secteurs sains de son propre sein pour effriter les élites déviées, immondes, globalement, massivement malfaisantes envers les masses! 

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2019

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du concept
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :