Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

 

Les jours te sont donnés comme aux serres d’aigle

 

Le temps est l’espace de ton envergure pour le vol et la course

 

Car l’action conquérante appelle tes essors

 

Homme, quel conquérant seras-tu dans l’aujourd’hui qui va ?

 

Quel sillage, ton devenir de montagne ou d’abîme imprimera-il aux flancs de l’avenir?

 

Demain, inéluctablement sera ta trace,  

 

Demain fixera le souvenir macabre de tes flexions couardes, tes torsions de lâcheté devant les non-sens d’évidence hagarde et crue que tu préféras suivre pour quelques oboles, quelques miettes d’aisance

 

Hommes, vis pour que demain raconte les apothéoses de tes refus du facile qui annihile,

 

Refus sublime où tu t’es bâti sur les socles vivants des valeurs vraies.

 

Si tu peux être vertical et pugnace dans la conquête de toi-même à travers le cours de tes aujourd’hui qui, dans les plus durables occurrences, ne durent quun siècle,

 

Demain s’exhalera l’effluve de ta présence historique et transhistorique, d’où pérenne, éternelle, jaillira ton empreinte humaine plénière

 

La spirituosité pure et forte des coupes conscientielles, t’appelle aux exigences et envols des ivresses entéléchiques.

 

La voix des tréfonds que tu couvres de tintamarres sensoriels, te crie pourtant l’apophtegme sacré:

 

Sois conquérant de ton essence à tes cimes d’esprit incarné qui marche vers tes cieux !

 

Apprends à éviter la marche aux fossés du grand nombre servile de lexistentielle passivité du charnel en errance, 

 

Rejette l’aliénation béate, cette facticité métaphysique massive des innombrables néants qui jonchent la terre comme en enfer,

 

Prisonniers inconscients de l’absence à soi !

 

Conquérant d’humanité ou d’illusion,

 

Homme, ta vie se déploie dans l’ère de ta conquête choisie, ta cible voulue

 

Selon les valeurs ou vacuités que tu chevauches aux autoroutes de ton être.

 

Jette le voile des absurdités qui paient pour ensuite anéantir,

 

Choisis la Vérité aux pentes abruptes, aux méandres exténuants vers l’horizon du sens,

 

Accroche-toi à lascension raide vers le pinacle du soi pressenti en tes hauteurs profondes. 

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Tag(s) : #Poésie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :