Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche
(Langage et Action)
 

 
 

Poétiser, c'est faire la jonction des dimensions hypostatiques de son être et les mettre en mots. La poésie est égologie verbale et suilogie esthétique où l'ego comme sujet manifeste sa vérité intimiste. 
 
La poésie est l'écriture de la conscience, à peine décodable en nos langues dans la parole et l'écriture. Le poète est avant tout, ce que j'appelle une conscience poésiphore qui s'exprime. En aucun cas, la poésie ne cesse sa littérarité, c'est-à-dire sa face d'inscription et de trans-écriture en et à travers l'être tabulaire du poète. La Poésie est l'inspiration seconde rappelant sa soeur, l'Inspiration première qu'est la Foi-intuition, la révélation mystique de l'Esprit maître et utilisateur de la chair. C'est pourquoi, à l'image des deux autres extases de l'Esprit: l'extase sacrée et l'extase amoureuse, l'extase artistique dont relève la poésie, est métalangagière.
 
La poésie est strictement métalangage qui n'adopte le langage que comme voie graphique ou sonore par exigence matérielle "physicaliste" de son expression vocale ou scripturale. Le poète est une table vivante de la poésie-sensibilité, un peu comme l'Homme Spirituel est le temple biologique et vivant de la déité vocationnelle de l'Esprit, hôte du Paraclet. Le langage luxuriant qui traduit la luxuriance de l'être, est malheureusement détesté dans la vélocité des choses et le règne du minimalisme pragmatique qui tue la grande culture. Les torturés du spleen, qui fuient leur désastre existentiel et veulent tout dans l’urgence par manière de défoulement, ont beau vouloir être contre l'efflorescence du langage, je dis que la vraie culture comporte son niveau de langage ou elle sera sapée à la base. Nos langues codifiées, syntaxisées, sont lacunaires et le langage, tentative d'y remédier! D'où l'intervention du métalangage! 


En effet, la poésie, par le travail des limites du dicible et de l'indicible, son orgie verbale esthétisante, décirconscrit le sens sémantique immédiat (syntagmatique-paragdimatique) pour nous livrer son apophantisme par delà le langage. De fait, le vrai et le faux sont à sentir et non à logiciser. L'esthétique portée à son pinacle dans le verbe du poète, est extase aléthique de l'esprit locuteur en délire surrationnel.
 
La poésie véritable hèle la vie, celle qui émerge des limbes conscientiels et efface les illusions d'absurde. Celle qui sent et vibre d'intuitions spirituelles pour vivifier les ombres en quête de métamorphose et de naissance à l'Esprit. Je suis le poète de l'émergence supra-consciente et de l'entéléchie vivifiante. Je suis pour la poésie-énergie qui, création, s'érige créationnelle et crée en propulsant la vie comme par démiurgie mystique. 
 
Telle une théologie négative, la poésie refuse par choix apophatique, le monde logique du concept, cet autre pan de la vérité, pour nous révéler la face alogique, celle de l'élan imprescriptible qui meut le rêve et transperce la morne réalité pour nous révéler les gestations vitales et éternelles de l'Esprit accompli, de l'Homme réalisé s'assumant Esprit.
  
Pour le poète authentique, écrire, c'est mettre l'intraduisible imprenable vérité en sonorité intime, action déontique qui ne se peut trahir sans dénaturer la factualité, ce lieu originaire de la poïesis qui réfère au faire... 

Même dans la plus évidente dissémination des mots décousus, la vraie poésie, étaye téléologiquement, une liaison verbale signifiante au fil du sens ouvert à partager ou à réfuter. 

 
CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0