Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

L’homme est à la fois, terre ensemencée, cultivateur et moissonneur de soi. Tout le mérite de l’homme ici-bas, est de vouloir et d’entreprendre la culture de ce qu’il est, en vue de moissonner sa vérité.    

 

Dans le contexte de mouvement perpétuel des choses du monde physique, d'impermanence engendrant vicissitudes et déstabilisations du grand nombre, il est fatal que chez la plupart, l'appel du moissonneur spirituel qui est en l'homme, soit comme en butte constante à la stérilité d’une terre envahie par les ronces et les épines que sont les situations contraires à la vérité de la nature humaine. L’homme, en effet, est jardinier guettant sa moisson ou stérile destructeur de soi par abandon de sa terre en friche. Sur le plan spirituel et du rapport à l'être, il n’y a pas de demi-mesure. L'humain est passivement ou activement une nature productive. D’où la broussaille produite de sa dégénérescence de terre agreste déviée dénaturée! Hélas! Quand frappe la léthargie cinglante de la conscience subvertie dans le somnambulisme trompeur des banalités de l'éphémère, la graine productive étouffée cessant d'être féconde, fertile, il ne pousse que les rejets de l'aridité!

 

Quand l’abandon à la platitude exclut toute transcendance vers les possibles du soi profond, les terres arables de la vérité de l’homme sont emportées érodées aux climats ténébreux de l’autodestruction.

 

Sois moissonneur de toi-même, cultive, entretient de l’instant à l’instant le fond substantiel que les contours et formes instables, versatiles peuvent totalement éclipser et avachir sans la permanence acharnée de la volonté et de la vigilance.

 

La seule semence germée que l’homme ait à entretenir sur la terre en friches de la vie, est son être vrai, l’esprit dans sa vocation contre l’illusion de la finitude, la cloison opaque de la matérialité.   

 

L’homme doit vaincre constamment les murs de l'immédiateté à foison qu’il gère en ce monde, transcender mentalement les disséminations temporelles de la conscience sollicitée de situations et besoins de tous ordres, refuser l’oubli des vérités immatérielles en fixant ses possibles de terre ensemencée à arroser jusqu’à la moisson. En aucun cas ne doivent se perdre les appels du Semeur originel et éternel. 

 

Cultive ce que tu es, laboure ton champ, pendant que c’est pour toi la saison des cultures, pour qu'au temps des récoltes, tu sois sûr de te moissonner tel que tu as été semé! Car abandonnée à elle-même, ta terre ensemencée, si riche, si fertile, ne sera qu'une ronceraie impraticable que toi-même ne reconnaîtras!

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016 

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :