Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche 

 

On ne commande pas d’aimer, de pardonner, de croire, ce sont des sentiments qui émergent de nos entrailles immatérielles et qui embrasent la conscience jusqu’aux confins des limites, échappant par leur subliminale puissance les rationalités liminales du sujet humain. Alors, d’où vient donc que les lois spirituelles nous enjoignent de croire, d’aimer? 

Les lois de l’esprit sont là pour nous éveiller à nous-mêmes. Comme je l’ai déjà dit ailleurs, la prise de conscience spirituelle est le chemin intérieur de la vérité de l’homme. Il s'agit du parcours vers le vrai Soi opéré par le moi - cette instance toujours extérieure, scène de la manifestation et de l’action de l’être humain dans le monde - qui doit voyager vers l’intérieur du mental où l’esprit se révèle aux métaphysiquement attentifs, à contre-courant de ce que les sens font en nous focalisant sur le tangible. Les commandements spirituels sont en fait une invitation à ce que j’appelle l’enstase, c'est-à-dire à l’ancrage intérieur dans l’esprit, pour se vivre lui-même, expérimenter son propre être, par delà la matérialité envahissante du corps. Vivre ainsi l'enstase, c'est être ouvert aux extases infinies de notre être: extase sacrée, extase amoureuse, extase esthétique (créatrice ou contemplative). C’est seulement en expérimentant l’enstase comme vie de l’esprit en lui-même au-delà du corps et sans le corps, que l’on peut commencer à saisir l’utilité entéléchique de la loi spirituelle comme vecteur de croissance ontologique. C’est d’ailleurs pourquoi sous inspiration divine, bien avant l’écriture, des  hommes de foi prémosaïques, protosinaïtiques, qui ne savaient ni lire ni écrire, Abraham et les patriarches, entre autres, ont toujours pratiqué la justice véritable et spirituelle, émanant de leur intériorité sans nul code de lois.     

Les commandements spirituels n’enjoignent point des principes extérieurs, ils ne font que rappeler aux consciences distraites, oublieuses, leur substance en poussant au réveil à soi, en les éveillant à la loi de l’être qu’est l’Amour, cette Raison Démiurgique, ce Principe Créationnel de DIEU. Les commandements spirituels sont affectifs et non injonctifs. Et la transcendance, l’ascension vers Dieu se fait en plongeant dans les profondeurs où habite l’esprit, seul capable de lextase sacrée. Tout le paradoxe humain est en ceci: seule la profondeur est transcendante, le ciel est à l'intérieur de nous quand nous prenons le temps de nous ennaturer.

L’esprit ne demeure pas lui-même s’il se souille par l’injustice ou se vautre dans l’ignorance de soi par l’adhésion macabre à la matérialité du corps et du monde, aux ignominies immondes de l'ordre de ce monde. L’esprit est la dimension de la détermination, l’hypostase suprême pour qui le monde des corps existe. Si le déterminateur se détourne de son essence et de son statut, il est alors moins que rien, déchu déchet de la matière qui le traîne à la mort avec elle.

La mission de l’homme est de se rencontrer dans sa vérité. Et, nul individu malgré les immenses potentiels d’humanité, les talents que tous portent en venant en ce bas monde, ne sera ni personne ni même proprement humain c'est-à-dire surpa-animal, s’il ne fait cette ascension vers le Soi-Esprit. Aimer, non pas basculer dans la niaiserie, la débilité, la sensiblerie de l’attachement au monde ou à quiconque, mais s’aimer en appréciant pour ce qu’elles sont, les splendeurs divines de l’Esprit que l’on est pour contempler l’ESPRIT originel qu’est DIEU. Ensuite, pratiquer la charité en enrayant l’injustice de sa propre vie, tout en voulant autant que possible, le bien de tous les hommes sans toutefois, jamais tomber dans la candeur autopunitive en se faisant avoir par la masse invasive et innombrable proliférant de tous les monstres anthropomorphes, humains seulement par le corps mais plus bêtes que toutes les bêtes par leur choix existentiel.

Charitable mais lucide en sachant que l’homme de la civilisation, dans la société est presque toujours un immonde monstre, une crapule façonnée par l'ordre mauvais s'il n'a pas appris à transcender le monde, crapule pour qui, prime l’intérêt platement matériel et éphémère, le délire de pouvoir, la méchanceté des complexes de tous ordres et la platitude de l’ignorance coupable de refuser la connaissance de soi.  

Alors, il faut aimer l’humanité d’un amour froid, sans espoir aucun quant à la bonté de l’homme. Aimer non de passion mais de charité c'est-à-dire de justice. Plutôt la souffrance, la privation, que d'utiliser injustement autrui, que de faire du mal au nom de soi ou au nom d'un système! Aimer, parce que nous venons de l'Amour de DIEU et que l'Amour est la seule raison pour laquelle DIEU nous a créés. Faire le bien parce que c’est la voie de l’Esprit, la mission du Soi. La charité est donc la justice spirituelle due à l’Esprit que je suis et à DIEU. Car même s’il n’y a à peu près que des dégénérés qui dirigent les États en créant des politicards serviles qui font les lois pour leur permettre de piller et asservir tous, qu’ils utilisent par la politique du système socioéconomique et malgré la lâcheté permissive des cohues aliénées qui les suivent, ce monde est précisément l’étape de l’évolution de l’Esprit vers les ailleurs que nul savant mystique ne peut même pas imaginer.   

Les lois spirituelles ne sont pas des injonctions mais la vocation de l’être spirituel qu’est l’homme. Vocation au sens absolu de voix intérieure qui appelle et que les commandements divins traduisent pour aider l’homme à vivre en Esprit, à saisir sa part de Déité, à naître de nouveau, c'est-à-dire évoluer de la condition ordinaire de créature au stade accompli de Fils de DIEU.

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0