Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Seule la nature possède des normes par lesquelles sont déterminées et caractérisées toutes les espèces de créatures. Au niveau du vivant, c’est encore elle et elle seule qui façonne tout: du phylum  jusqu’à chacun de ses spécimens. La nature établit donc les phyla et leur essence globale et individuelle. Le monde - cet ensemble hétéroclite de faits humains avec sa configuration formelle dagrégats institutionnels, systémiques réglementés qui constituent la société et son émanation structurelle et axiologique caractéristique qu’est la culture - ne connaît que des règles. 

 

Les  normes sont essentiellement l’ordre naturel qui conditionne l’univers et sont donc inhérentes à lêtre du cosmos lui-même, aux catégories d’êtres cosmiques, terrestres ou supraterrestres dont elles déterminent l’essence de la nature; en fait, il n’y a de normes que naturelles à l’échelle de l’univers. De la norme découle les lois naturelles régissant les créatures vivantes ou inertes et tous phénomènes connus ou inconnus de la nature.

 

Les règles sont substantiellement culturelles, étant des principes établis par des hommes pour la gestion des structures qu’ils ont créées. Les lois générées dans le cadre structurel, sont là pour servir de support au respect des règles définissant les structures et constituant leur modalité d’usage ou de fonctionnement.

 

Il n’existe pas de normes, sauf par abus langagier ou jeu de langage,  quand il s’agit d’inventions humaines, de structures  culturelles. Il n’est point de construction artificielle de normes, car la norme est par essence préhumaine, immanente au cosmos qui est nature. Quand nous considérons la nature immédiate, notre propre corps comme être de la nature nous le montre chaque jour, la norme somatique est ce que la nature, le cosmique en fait et nous impose: nul ne peut, par exemple, décider qu’il verra avec sa bouche plutôt que par ses yeux ou encore qu’il va respirer de l’hydrogène plutôt que de l’oxygène!

 

Au niveau métaphysique, il n’y a que des normes car c’est le champ de la  transcendance divine et cosmique. Il est à remarquer que la plupart des normes de la nature resteront toujours hors de portée de l’homme et de toutes manipulations humaines. Toutefois, aujourd’hui, alors que cette espèce d’homo sapiens s’amuse à jouer à l’apprenti sorcier avec les normes de la nature immédiate tel le bagage des gènes - en voulant réinventer son propre être à la fois par la génétique, la nanotechnologie et autres moyens de la technologie - il faut se demander jusqu’où cela conduira l’espèce de l’homo sapiens! Irons-nous par aventurisme maniaque du pouvoir et orgueil insensé de notre savoir délirant, oubliant ses limites, vers la thérianthropie électronique, le cyborg ou autre organisme bio-neuro-androïde du transhumanisme?...

 

L’altération de sa propre norme par la nature, est de l’anomalie. L’agression-violation de la norme par l’homme, quand il altère la nature, génère l’artefact de l’anormalité voire de l’autodestruction.

 

La Nature façonne le normal, crée l'essence, la culture institue le réglementaire, instaure le régulier.

 

Vivre en harmonie avec sa nature humaine où prédomine l'esprit, seule hypostase humaine à être de vocation supérieure malgré l'humilité miséreusement minérale de la poussière du somatique, telle est à l'échelle de l'humain, la voie suprême du Normal.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0