Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

 

Le talent, en tant que ressource dûment travaillée par le génie de la personne humaine, est une manifestation de l’idiosyncrasie du sujet humain offerte en enrichissement à l’humanité. Ainsi, chaque talent assumé glorieusement dans toute l’excellence du savoir et du savoir-faire par un être humain est moyen de rencontre et offre de partage de l’unicité du soi à la diversité des altérités ressemblantes qu’est toute communauté humaine. Voilà pourquoi l’affirmation de la personnalité portée au pinacle dans la mise en acte du talent, constitue un mode d’enrichissement de l’humain.      

 

L’affirmation de soi passe par la manifestation de l’unicité personnelle où l’être humain manifeste sa différence radicale d’avec tous. L’affirmation de soi est en fait, la personnalisation du soi à travers la personnalité, choisie, assumée et exprimée, que l’homme ajoute à l’individuation, cette unicité génétique et caractérologique que lui imprime la nature.  

 

Les talents personnels sont à l’humanité, ce que sont les maillons à une chaîne, où même le maillon le plus faible, s’il est rompu, c’est tout l’ensemble qui cède en s’effritant. Les talents les plus grands, les plus prestigieux n’enlèvent en rien le mérite des plus modestes. Remarquez quil existe des talents spirituels, des charismes métaphysiques de lesprit permettant le rapport intérieur et strictement spirituel de lhumain avec Dieu, que nous naborderons pas ici en ce billet, auxquels nous reviendrons sans doute dans un autre texte.

 

Tel un solipsisme ouvert, le talent d’un homme, tout lui étant intrinsèquement identifié, est une fenêtre suilogique, c'est-à-dire un dévoilement à autrui de l’ipséité manifestant la part dévoilable de sa vérité de sujet (émancipé ou asservi, libre ou aliéné), communiquant la dimension connaissable de l’humain montrant au monde ses ressources. La vérité révélée de l’homme est donc très spécifiquement subjectalité qui exprime son statut de sujet avec ses grandeurs et faiblesses dans la grande intersubjectivité qu’est le partage social. Dans la ronde des différents semblables que sont les humains, chacun doit travailler ce qu’il est et le manifester fièrement à tous. Dans un monde où de grands talents sont marginalisés pour la mesquinerie voire la sottise des rois nus du mercantilisme moderne, cette idéologie du pragmatisme marchand et pour la médiocrité des cohues consommatrices, il est presque certain que le talent non aligné au social de reptation convenue, sera méconnu voire dénigré!

 

Dans un monde où le délire de contrôle bureaucratique des institutions officielles de reconnaissance des talents, invente des carcans de claustration contre les créateurs non assujettis à leur idéologie, sans oublier l’infériorité des frustes du pouvoir et de la populace qui osent conspuer le talent qu’ils n’ont pas, il faut multiplier des moyens marginaux d'expression pour échapper à l'anathème des monstres institutionnels.

 

Les véritables hommes de valeur qui refusent la canaille, fût-elle celle couronnée des sommets, les grands hommes - coupables d’être verticaux parmi les reptiles, et criminels de croire à leur valeur d’homme - doivent souvent, au mépris des hordes, assumer avec fierté et ténacité, la marginalité.  La rareté de l’homme d’exception croyant trop à son humanité pour refuser le mésusage de ses dons et leur prostitution, est hélas souvent marginale mais pas tout à fait solitaire, car, heureusement existe leur famille d'esprit, qu'il leur faille identifier et trouver!

 

Le talent, comme tout trésor mal employé, peut se transformer en désastre déshumanisant. Un talent tourné vers l’accumulation pécuniaire compulsive tel que c’est si souvent le cas dans la vénale frénésie capitaliste où évolue aujourd’hui la société, peut facilement se tourner contre l’humain. Et nous avons des occurrences courantes avec le médecin en service caché pour des chaînes pharmaceutiques, qui envahit le patient de médicaments dangereux par vénalité, le journaliste de renom qui se fait porte-parole de l’oligarchie des criminels économiques, l’intellectuel qui prostitue son talent à des politicards et des financiers, le spécialiste qui ment en arguant de science pour soutenir l’ordre macabre du monde…

 

Heureux le talent dont l’usage est digne de sa vocation. La seule vocation du talent est d’être pour l’édification de son homme et d’autrui, hors de cela ce n’est que déviance et monstruosité.

 

Bien assumé, le talent devient charisme et constitue une fécondité de l’esprit entreprenant à ensemencer le monde des graines du génie humain pour contribuer à l’élévation de l’homme par l’homme. 

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/)  est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0