Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Partager, c'est se reconnaître ouverture ontologique dans l'ensemble de l'espèce, part entière de la croissance et de l'ascension phylétique dans l'humanité spirituelle. C'est aussi reconnaître l'autre comme vocation incontournable à la même humanité que j'assume. Le partage n'est pas simplement le don mais aussi et surtout la rencontre, par delà les distances matérielles, selon les ressources intellectuelles de savoir et savoir faire comme appel et contribution à la nature profonde spirituelle de chaque être humain. 

 

Qui ne partage les fruits cultivés de son talent ou de son patrimoine, le fige à sa petite limite par égoïsme mesquin et rate ainsi toute l'étendue des produits multipliés de sa possession! Qui partage son savoir, son savoir-faire, sa sagesse, multiplie à l'infini la reproduction de ce qu'il a et en fait un tremplin pour l'Humanité. Pour les créateurs, créer, est maelström existentiel qui déchire le vide, brise l'amorphisme et ne se peut goûter que par le partage!

 

Le partage du matériel et du bien périssable, quant à lui, est un devoir de solidarité avec l'humanité qui, de toute façon, en amont et aval de la propriété soi disant privée, est source productrice et estuaire récepteur multiplicateur du bien matériel de quelque prétendu propriétaire ou possédant. 

 

Le partage place l'homme au coeur de la force motrice de l'évolution humano-sociale pour l'amélioration collective. Ainsi conçu, le premier bénéficiaire de tout partage profond et vrai, sans mesquinerie, sans extraversion par esbroufe ni platitude idéologique politicienne, est l'initiateur du partage.

 

Mise en route de soi et foi en la noblesse de l'homme imago Dei, le partage véritable est un bond vers la hauteur qui n'altère pas pour autant le rapport horizontal du donateur avec le donataire, parce que sans aucune volition crapuleuse cachée de domination. Car toute volonté de profiter de son semblable lors d'un prétendu partage, rend anathème ledit partage et souille le partageur des ignominieuses éclaboussures et puanteurs de son mental mesquin!

 

Partageons le matériel, l'avoir, pour mieux apprendre à nous en détacher; Partageons les fruits et victuailles impérissables, immarcescibles de l'Esprit car c'est le partage de soi, partage de l'être qui, non seulement, nous élève et nous honore en ennoblissant l'autre qui nous reçoit, mais aussi, sera notre présence au sein de l'humanité même quand nous serons partis de cette vie et que notre esprit aura pris ailleurs son envol à la disparition du corps, notre être au monde parmi la matière.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :