Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

 

La paix intérieure est une puissance de l’Esprit se sachant Personne Sujet suprême de son destin spirituel. C’est donc l’unification permanente du soi en route vers les cieux de son accomplissement, selon la vocation transcendante de la nature humaine et des situations spécifiques de la personne humaine pour faire face aux interactions où celle-ci se retrouve en tant qu’être pensant et agissant, sujet logique et moral, qui ne saurait éluder les champs du mérite et du démérite. 

 

La paix est essentiellement le combat de l’harmonie contre les ferments de déchirement qui strient la raison et froissent l’intuition pour faire de l'homme « une maison divisée contre elle-même ».  

L’harmonie, elle, est avant tout l’exercice à l’équilibre de la conscience humaine pluridimensionnelle pour garder le cap dans sa nature essentiellement spirituelle. Nous sommes dans une égoïté en action dans son rapport à soi et à l’être, et tout le mouvement de l’existence dans sa multiplicité, ses discontinuités situationnelles sommées d'être logiquement et moralement unitaires dans la grande manifestation du soi qu'est la vie. Seule une égologie hénologique peut cerner un tant soit peu la paix et l'harmonie dans leur portée métaphysique chez un humain.

  

L’homme de la paix véritable sait que le combat  de la Vérité et du Salut, les guerres saintes de l’Esprit, ne cessent point par la paix; non, elles se poursuivent jusqu’au dernier instant de sa présence d’incarné en ce monde. La paix n’est pas fin des combats mais l’harmonie qui permet l’unité du soi et qui fait échec aux agresseurs de ce monde et à leurs dévastations sur toute maison divisée, tout sujet humain disharmonieux. La paix intérieure est en fait la victoire par le combat du non combat, combat de la sérénité face à un monde pervers dont l'insidieux triomphe, est dans le harcèlement spirituel par les vétilles temporelles et les banalités du faux orgueil que nourrit le charnel psychologique.  

 

La vie de l’homme sur terre est un univers d’interactions qui sont autant de champs de bataille pour l’Esprit. Interaction de l’Esprit avec le corps; interaction de l’homme au monde avec la nature, avec les structures de la société, avec les individus… Rien n’est gagné d’avance et sur la voie cahoteuse, dans les méandres et dédales des interactions, l’Esprit court constamment le risque de l’égarement. Seule une spiritualité vivante et active de tous les instants peut préserver l’homme vers le destin transcendant malgré mirages et sollicitations déviantes, malgré le déchaînement des forces de l’illusion et de l’erreur. Le Christ, dans son homilétique salvifique, sa proclamation de la Rédemption, nous appelle à joindre par la Foi, en Esprit et en Vérité, le PÈRE-ESPRIT dont l’Esprit de l’homme est sorti. Le même Christ considère - en évoquant satan ce déchu de toutes les confusions, misérable disharmonieux difforme et damné pour n'avoir pas su garder l'unité de son angélicité avec son destin, dans son action - qu’une "maison divisée contre elle-même" n’a pas d’avenir, « ne saurait tenir » dans le combat. Ici, l’allégorie de la maison renvoie aux dimensions spirituelle et corporelle de l’homme.

 

Il nous faut préciser les deux dimensions ontologiques de l’Homme. D’abord, pour rester dans le monde tangible, considérons l’espace du phénoménal matériel, le corps: il s’agit en fait de tout un univers que j’appelle espace du somatique.  L’espace du somatique nous laisse comprendre que l’homme est un corps-âme, c’est donc une dimension à deux niveaux inséparables, car le corps et l’âme sont un, puisque le corps sans âme n’est qu’amas d’organes inertes se décomposant selon les lois de la chimie organique, pour retourner au stade minéral. Le minéral est l'état de tout corps naturel sans âme. L’âme, quant à elle, impersonnelle et sans vie propre, est l’énergie vitale animant les corps qu’elle rend vivants. L’âme n’a d’autre fonction que celle d’énergiser le corps, de l’animer par le phénomène dit de la vie. Le corps humain, dimension matérielle de l’homme, a ses facultés sensorielles mais aussi son degré d’intelligence instinctive qui lui permet de percevoir et de comprendre pour sa vie, tout ce qui lui est utile ou lui est agréable. C’est littéralement le champ de l’animal supérieurement évolué qu’est l’humain, animal dont les facultés sont toutefois très au-delà, en degrés, des autres animaux en général et des mammifères et primates en particulier. Même s'il n'est pas "flèche montante de la synthèse biologique" comme le soutient Teilhard de Chardin, l'homme organique est un chef d'oeuvre somatique, déjà plus haut que la simple bête.  

 

Maintenant pour parler de l’Esprit, disons que c'est la dimension immatérielle, l’hypostase portant la conscience supérieure, conscience de la transcendance, et c’est en Lui que l’homme est le semblable espéciel (pour ainsi dire) de DIEU! L'Esprit est engendré par DIEU, nature de sa nature, comme la génétique nous fait chair de la chair de nos parents. C'est en Esprit que l'homme devient un potentiel Fils de DIEU parce qu’ayant émané de DIEU qui a ainsi suscité des êtres de sa Nature en créant les esprits. L’on comprend alors la vocation de l’Homme, d’être dans la famille divine céleste, celle où seuls les esprits peuvent avoir accès s’ils en remplissent les conditions, s’ils ne désertent pas les exigences liées à leur vocation déitaire.        

 

Celui qui est uni, harmonieux en son être pour avoir dompté par la prière et la Foi, les débordements émotionnels et pulsionnels du somatique; celui qui est uni et harmonieux dans les contingences des interactions interindividuelles et sociales contre les pressions directes ou voilées de la séduction et de la subornation, toutes manigances de tentation dont use le méchant; celui qui peut regarder l’univers et la nature en sentant la main du CRÉATEUR sans ignorer les processus évolutifs de l'animal et l'injonction sacrée d'Évolution de l'Esprit dans sa spiritualité; celui qui vainc le sensible envahissant par l’intelligibilité transcendante de l’Esprit, voilà l’Homme de la Paix et de l’Harmonie intérieure, qui vient de DIEU et qui se déifie en Fils accompli de DIEU…    

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :