Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Dans la mystique chrétienne, l'Amour divin est la révélation spirituelle du visage de Dieu, manifestation métaphysique, toujours discrète de la Vérité intraduisible de l'Être comme Créateur et comme créé, au fond de l'Homme qui croit.  

 

Dans la métaphysique du Christ, l'Amour divin est la source et la finalité éternelle de l'Être, la raison créationnelle de Dieu.

 

Selon la spiritualité christique, cette religion intérieure que Jésus a menée tout au long de son ministère, religion sans prêtre ni rite que lui, le Christ a montrée à l'humanité comme lien immatériel et fortement mental qui unit la créature humaine à la sphère divine, l’amour divin et son prolongement qu'est la charité pour l’humanité, en l’Homme de foi, est la voie royale de l'accomplissement des destins personnels des hommes à travers la grande destinée du choix pour ou contre le Salut offert par Dieu à l'humanité.

 

Pour le croyant, l’Amour, à l’échelle divine, est le principe de partage entre êtres conscients aptes à l’Amour, qui a fait surgir du Créateur, le monde des esprits spécifiquement porteurs de la Nature spirituelle de Dieu. C'est là, le seul sens de l'Imago Dei (l'Image de Dieu qu’est l’Esprit) que des imbéciles de tout acabit, ne manquent pas de dénigrer au nom de leur réductionnisme matérialiste biologique. 

         

Pour le croyant, les esprits forment une espèce immatérielle émanée de la nature de Dieu. D’où, tout esprit est au départ, projet de Fils pour Dieu dont il vient. Projet, car l'adoption de Dieu comme parent et famille, est toujours, dans le christianisme, celle du choix. La parenté, la famille spirituelle, n'est jamais fatalité ni imposition mais option et proposition divine aux esprits fussent-ils anges ou hommes. L'on comprend alors le choix des démons et de Satan, refusant d'être de la famille divine.

         

Dieu a créé l’univers pour sa gloire mais il a engendré les esprits, dont l’homme, pour l’échange d’amour. L’Amour est en ce sens, mobile divin de l’existence des esprits. Là, nous comprenons que seul l’esprit aime, le reste, le charnel, ne connaît que l’érotisme, chose ravissante, mais qui n’est qu’un reflet de la félicité spirituelle de l’Amour.

         

À ce stade, l'on appréhende que l'Amour de Dieu est Morale principielle de la foi, principe de toutes les lois spirituelles, sans quoi, la créature d'esprit créée pour l'Amour s'autodétruit.

       

L'Amour est donc morale imprescriptible mais imposée de fait à l'intuition spirituelle, l'entendement transcendant des êtres d'esprit et de conscience.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

 

Copyright © Camille Loty Malebranche - blog INTELLECTION -  2015 

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0