Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

L’expression n’est pas qu’une fonction langagière comme elle est malheureusement si souvent réduite dans les discours sur les fonctions du langage. Car le langage humain, s’il est sonore et alphabétique dans ses matériaux constitutifs selon qu’il soit parlé ou écrit, est expression par essence. L’expression est l'essence du langage qui, sans elle, n’existerait tout simplement pas en tant que tel. Et, l’expression humaine a pour attribut fondamental, l’affirmation.

 

Il n’y a en somme que des affirmations, et la négation n’est qu’une modalité affirmative dialectique qui n’existe pas en propre, car elle est toujours affirmation du contraire d’une autre affirmation, affirmation négative de quelque autre affirmation positive, une assertion étayée contre une autre, une idée à l’opposé d’une autre. C’est le champ de l’appariement nécessaire. Seule l’affirmation positive existe par elle-même et en propre.  La négation nest donc quaffirmation seconde. L’interrogation, elle, est affirmation d’un genre spécial, car le locuteur, y affirme ne pas savoir en cherchant à savoir par la question posée où il décline son ignorance.

 

Affirmer est en soi un acte d’autorité cognitive. On ne parle pas sans exprimer un savoir ne serait-ce celui de ne pas savoir par une interrogation. Quel acte particulier, quelle souveraineté situationnelle, quelle foi au génie humain que celle portée par le sujet quand il devient locuteur qui Affirme positivement ou négativement, ou encore demande à savoir, se reconnaissant soit sachant soit non sachant,  à travers sa démarche somme toute abstraite, supra-sensorielle et supra-instinctive, parce que pure conscience de sa condition!

 

Avant d’appartenir à des actes illocutionnaires du langage, évoqués par J.L. Austin, l’affirmation verbale est manifestation de l’homme comme sujet connaissant, espace de l’expérience de soi et du monde.

 

Nul ne parle ou n’écrit sans exprimer une connaissance, un stade de connaissance, ne serait-ce que physiologique!

 

Quand j’affirme "j’ai faim" ou que "je n’ai pas soif", j’exprime ma connaissance de mon état physiologique avant toute portée illocutoire et perlocutoire de mon acte langagier selon le degré de pression exercée par mon affirmation sur mon vis-à-vis! Toute affirmation d’un locuteur est donc fondamentalement et premièrement cognitive avant tout autre aspect.

 

Par contre, l’interrogation en langage direct, fors les cas de communication paradoxale volontairement entretenue pour déstabiliser ou manipuler un interlocuteur, parce que ni affirmation ni négation, pose l’énoncé, sinon dans une triple contemporanéité, à tout le moins dans une successivité immédiate du cognitif, de lillocutoire et du perlocutoire parce que précisément, affirmant ne pas savoir et sollicitant ipso facto la réaction immédiate de l’interlocuteur.

 

Dans l'affirmation positive ou négative, l'énoncé (selon sa nature d'urgence ou de non urgence exprimée) et son effet contingent sur l'auditeur ou interlocuteur, peuvent être très décalés dans le temps.

 

En affirmant positivement ou négativement, le locuteur surclasse dans son langage, les catégories locutoires et manifeste la primauté de la dimension cognitive de l’Homme: l’entendement.  L’affirmation est un acte situationnel, à la fois spécifique et phylétique, porté par l'entendement. Car l'être humain parlant ou écrivant fait ressortir spécifiquement sa condition et, au-delà de lui-même, l'essence cogitationnelle de la seule espèce qui sait qu'il sait et dont l'entendement l'exprime avec force et jeux de langage dans toute la puissante splendeur humaine de la communication verbale.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0