Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche


 

« Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux! (Jésus - Math 5 :3) »

 

La pauvreté en esprit qui fait le bonheur selon le Christ, n’est autre que la faculté de l’Esprit, cette hypostase immatérielle de l’Homme, à transcender le monde et sa grisaille d’absurdités à foison, sa flétrissure qui n’épargne ni les perles ni les pierres, pour saisir l’impermanence de toute possession ici-bas où l’homme ne possède même pas son corps, son être au monde qu’il ne peut que gérer sans en faire sa propriété, sans en contourner la fin programmée. C’est donc la quête de la vie de l’Esprit riche en soi-même une fois qu’il a trouvé le Père. La condition de créature, éprouvement de notre banalité ontologique d’humain face à ce Dieu, cet Être qui englobe lunivers et dont toute créature provient, est en fait, la claire conscience de notre état de démuni existentiel, notre inessentialité, notre néant sans le Créateur.  

 

Dans la mystique chrétienne, l'homme a pour mission terrestre de vivre la vérité de sa condition d’expatrié en ayant conscience que son destin particulier de créature faite à l’Image de Dieu, est d’intégrer le détachement lucide du monde, malgré son implication dans le monde, selon sa nature exceptionnelle et insolite d’esprit incarné.  Esprit, l’homme est potentiellement une personne transcendante dans tout son empan d’humain qui exige sens et affirme une vérité au-delà et au-dessus de la banalité somatique avec ses fonctions seulement organiques et animales. De la naissance sous assistance médicale au mariage en passant par l’habitat et la cuisine, l’animal humain ne fait pas que refuser la réductibilité à l’animalité par des formes en satisfaisant à ses besoins où il manifeste sa quête de mieux-être nourrissant sa créativité avec tout le progrès que cela entraîne,  mais aussi par un fond de signification comme un tissu de sens inhérent au fait même de son existence organique toujours placée sur plan finalitaire, dans une perspective téléologique de la vie et un sens moral de l’action qu’il y déploie.  

 

Dans le judéo-christianisme, Dieu porte, entre autres noms, celui de Yahvé. Chacun de ses titres référant à une ou des dimensions particulières du Suprême, celui de Yahvé (c'est-à-dire le Je Suis) est particulièrement, l’affirmation de Dieu comme Causa sui et cause première de tout. Yahvé évoque le Je suis absolu qui englobe toute la vérité sans contour ni définition de la Présence dont tout d’abord le monde intangible des esprits mais aussi celui sensible de la matière, des galaxies aux particules de toutes sortes, qui tirent de lui leur être propre.

 

Le christianisme rappelle à l’homme, trop souvent oublieux de la vérité de sa nudité ontologique en ce monde d’illusions, la fragilité éphémère de cette existence pauvre de tout, pour l’appeler à revêtir l’Esprit et son origine, le Père, Yahvé dont il est sorti et qui l’a prédestiné aux richesses spirituelles, bien au-delà de l’épreuve de sens qu’est ce monde.

 

Dans son libellé, la béatitude proclamée par le Christ, exhorte l'homme à contourner les illusions pour la vérité, à user sans attachement au numéraire ni essentialisation des biens mortels de ce monde, et à refuser l'assomption de l'argent au rang de dieu comme le fait la mentalité idolâtre des establishments et des cohues suivistes qui les imitent jusqu'au servile, jusqu'au simiesque. L'on se remémore que le même Christ fustige sous le nom de Mammon, cette idolâtrie de l'oseille personnifiant les appâts du lucre dont l'appétence est porteuse de tant de tourments et de crimes, d'innombrables inégalités et d'immondes horreurs au sein d'une humanité hantée par les mirages et folies les plus cruels qu'elle crée de ses voeux!

 

Réaffirmant avec force, l'exclusive Vérité ontothéologique de l'univers en général et particulièrement de l'homme, créature spirituelle appelée à la félicité divine, la voix du Seigneur Jésus-Christ, de la montagne des béatitudes, descend vers les déserts intérieurs des humains, pour leur dire encore une fois, que quiconque ne se possédant pas lui-même, ne saurait prétendre rien posséder! Il n'y a pas de possédant ici-bas il n'y a que des gérants temporaires de la condition singulière que constitue chaque vie humaine. La grâce de Yahvé est de toujours nourrir ce gérant de soi et des occurrences individuelles qu'est l'homme, des lumières de la bonne gérance spirituelle par Jésus, le Verbe Incarné. 

 

L'Homme de la béatitude christique, se reconnaît existentiellement tributaire de Dieu dont il tient l'être et qu'il doit rencontrer intérieurement par la foi, en s'y préparant mentalement sans les impedimenta de l'attachement au monde quand bien même il en userait avec abondance. Se vider des faussetés d'une mentalité de propriétaire qui rend mesquin, incapable d'ascension spirituelle parce que collé aux rudiments du grivois matérialisme bourgeois, telle est, au compte final, la richesse qui rend heureux les bénis à qui l'Esprit révèle la pauvreté des choses matérielles quand celles-ci effacent l'Esprit et sa vocation d'union avec le Père.

 

Il faut beaucoup de richesse en réserve à l'Esprit pour démasquer la pauvreté de ce monde malgré le vacarme et le clinquant aveuglant des plastrons d'or que brandissent les mondains.

 

La Béatitude christique qui ponctue la pauvreté de Bonheur, n'a en fait rien de béat. Elle nous dit toute la piété, toute la sérénité que l'Homme doit cultiver pour atteindre l'élévation spirituelle qui rejette sans rémission et en toute clarté - malgré l'ambiance invasive et parfois, la pression ténébreuse du grand nombre - les folies vénales et illusions matérialistes qui enflamment les multitudes.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0