Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

C’est d’abord par lorientation du regard que le marcheur se donne des perspectives et une destination.

 

"À la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer. Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés, et dirent : C’est un fantôme ! Et, dans leur frayeur, ils poussèrent des cris. Pierre lui répondit: Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux. Et il dit : Viens ! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria : Seigneur, sauve–moi ! Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi, pourquoi as–tu douté ?"

 

Unir la Raison à la Foi et transcender la Raison par la Foi en certaines circonstances, est un secret spirituel aux pouvoirs immenses.

 

Dans l’épisode évangélique évoqué en exergue de ce texte, Pierre voyant Jésus sur l’eau et selon sa propre requête à Jésus, est invité par le Christ à marcher à son tour sur la masse liquide abyssale. Et comme de fait, le disciple pêcheur, commença à flotter en marchant sur la mer à l’instar du Seigneur qui lui conféra le mystique pouvoir. Toutefois, la suite de l’histoire révèle que Pierre, plutôt que de fixer le regard sur Jésus vers qui il marchait, s’est laissé détourner par le vent puis les vagues soulevées qui aussitôt l’effrayèrent, le désinvestirent de son pouvoir et commencèrent à l’engloutir. Alors qu’il commença à faire fond, Jésus lui prit la main et le ramena en surface avec ce beau et instructif reproche: «homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté?»  Cela me rappelle que le même Christ nous dit ailleurs, cet apophtegme de la vision intérieure de soi propre à la Foi :

 

« Il vous sera fait comme vous le croyez. »

 

L’Homme en effet, est ce qu’il choisit d’être par le regard de l’attention. L’Homme se déploie dans et par sa pensée comme Fils de Dieu ou moins que rien. Le regard des obstacles et des menaces, mine la Foi tant suggestive que spirituelle et détruit le pouvoir mental, métaphysique, aussi bien subjectif qu’objectif de l’Homme. Dans le champ séculier, l’Homme qui fixe son but à atteindre de toutes forces, prend certainement une option puissante pour le succès de son entreprise. À l’échelle spirituelle, que ce soit pour une victoire particulière dans une situation d’exigence ou vers le triomphe final pour le Salut, la Rédemption, l’Esprit doit se fixer sur le Christ et évacuer toute forme de sollicitation du charnel psychologique. L’Esprit doit refuser toutes suggestions non affirmatives du Salut, rechercher et exalter la spiritualité c'est-à-dire la congruence, l’harmonisation avec sa Nature. Et de la spiritualité, l’Homme doit développer la force de la suggestion en sachant fixer la puissance de son attention sur ses fins. L’Homme de Foi est un Esprit volontariste qui sait, de son intention-attention que rien ne détourne, manifester la puissance divine cachée en lui par le Dieu Créateur qui promet de toujours répondre à ses prières et de prendre soin de ceux qui croient en LUI...

 

Rejeter toute négativité fût-elle de la bible, car tous les propos bibliques ne sont pas nécessairement bons pour la croissance spirituelle, pour ne fixer que la Rédemption en train de se réaliser dans sa vie, par les grâces spirituelles de Dieu, tout en obtenant par la Foi et sa force de suggestion, les secours temporels pour les besoins d’ici-bas, voilà pour l’Homme selon l’Esprit, la complétude de la Spiritualité. Quant à la morale spirituelle, elle est axée sur la consécration totale à Dieu, le refus de tout ce qui est contre-nature et la justice dans les relations avec autrui. Tout cela, dans la Foi inébranlable en le Dieu Créateur, en le Christ Rédempteur et dans le Paraclet Accompagnateur qui fait du corps du croyant, le temple de Dieu.

 

Le vivant de la Foi vive et actuelle a et aura toujours préséance sur le livresque, dans la vie du vrai croyant.

 

Le choix de ce qui capte l’attention dans le temporel par la volonté, est instance décisionnelle par laquelle l’Homme se donne la prérogative d’atteindre ses buts ici-bas. Choisir et être ferme dans son choix, exige un exercice permanent à la fermeté imperturbable de la volonté car nous sommes tous plus ou moins veules à un carrefour ou à un autre de notre parcours. Et, même avec le plus rigoureux des exercices, la plus résolue des ascèses, lhomme, tout homme finit par pécher contre le choix. Voilà pourquoi, la rédemption est essentielle pour nous sauver de notre peccabilité et de ses incursions de défaillance.  

 

L’intention spirituelle de la Foi qui est attention intérieure de l’Esprit s’accrochant à Dieu par la certitude et la confiance, est gage du triomphe sur les faiblesses de la chair, car elle charrie par sa permanente invocation mentale, son inlassable prière de fait, la Toute-Puissance divine qui brise les pièges du monde et du malin et garantit à l’Homme, la persévérance finale dans la voie de la Rédemption et de l’Éternelle Félicité.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.  

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0