Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

En cette date du 26 septembre que l'Onu consacre à la dénucléarisation, je vous propose de lire ou de relire ce texte faisant partie des écrits que le Blog Intellection a publiés sur le thème. CLM

 

Le nucléaire militaire est un stade lugubre de défense morbide qui ne disparaîtra que par l'évolution non violente des hommes et des États qu'ils dirigent. La capacité de violence au même niveau que les agresseurs potentiels, est, hélas, le seul recours de la sécurité dans un monde pétri de bellicisme hégémonique.

 

À la question doit-on interdire l'armement nucléaire (dénucléariser au moins militairement le monde)? Je réponds oui.

 

Oui, mais en sachant que cela ne sera que lorsque les États auront compris qu'ils doivent renoncer à la violence et que celle-ci ne saurait être un monopole pour des monstres en mal d'empires.

 

La mise au rancart du nucléaire viendra si un jour les États et leurs oligarchies parviennent à mettre leur rapport de violence à autrui, aux poubelles de l'Histoire. Pour l'heure, je rejette tout jeu de dupes, à savoir que tels pays peuvent être militairement nucléaires et tels autres, non. Je dis que le stade primitif des oligarchies agressives qui dirigent la dimension connue du "monde", cette planète physique que nous habitons matériellement, justifie l'armement nucléaire pour tous pays pouvant se le procurer afin de faire baisser le harcèlement que les empires agressifs de cette terre et leurs satellites, infligent aux moins militairement dotés qu'eux.

 

Les armes de destruction massive trouveront toujours leur raison d'être, tant que les hommes seront assez infrabestiaux pour se réduire à l'insidieuse logique de l'équilibre de la terreur, inaptes à toutes relations à hauteur d'hommes sans intimidation et incapables de respect mutuel et de dialogue sans menace ni prédations. Et tant que le monde sera une sauvage et inhumaine jungle régie par la force, il est souhaitable que les manettes de la terreur soient les plus partagées et répandues possible, pour la "paix", fût-elle celle de la bête dissuasion par la peur! Cela, au moins, protégera les populations des États périphériques et les empêchera d'être à la merci des bombardements de l'Otan ou de toute autre force impériale dont l'occident use afin de détruire sans état d'âme des pays et peuples tels ceux de l'Irak ou de la Libye, haïs pour leur insoumission et occis pour leurs richesses à piller. Agression de la souveraineté par l'horreur et imposition de la sujétion par les dents de la mort, l'espèce humaine à bien des égards, en tout cas, au niveau de ses tenants d'intérêts, ses bâtisseurs d'empire, ses géostratèges et géopoliticiens, n'a point dépassé l'animalité. Comme une involution contre l'esprit, les bêtes prédatrices que sont les armées fanatisées sous le drapeau des États agresseurs et bellicistes qui façonnent leur suprématie par essentialisme idéologique impérial, ne laissent aucune autre chance que l'arme à destruction massive en réponse aux pays visés par l'instinct prédateur des puissances impérialistes, si ces pays menacés, traqués veulent subsister sans sujétion en gardant leur propre territoire. 

 

Le secteur militaire étant de loin celui qui investit le plus dans la recherche scientifique et technologique, le progrès, quoique ici sinistre, y est exponentiel; donc, il serait naïf de la part des États moyens qui le peuvent, et qui sont, pour leur statut, constamment la cible des violences verbales des puissances, de se priver  de toutes formes possibles d'armement de défense. Encore une fois, comme du terrorisme mondial, les violents de la ploutocratie occidentale qui entretiennent une ambiance de menaces quand ce n'est tout simplement de l'interventionnisme contre les peuples, ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes, car eux, qui sont hors de toute attaque, inexpugnables par leur immense arsenal militaire et bouclier satellitaire, ne cessent, à des fins vilement hégémoniques et prédatrices, de faire monter les enchères de la barbarie belliciste et de la violence malgré toutes les logorrhées mignardes combien hypocrites sur la paix.

 

Les États érigés en empires, par leur façonnement des idéologies essentialistes qui les autorisent à intervenir et punir au nom d'une géostratégie du bien massacreur et du démocratique exterminateur, sont de véritables incitateurs tératogènes et thanatocrates de la course à l'armement nucléaire.

 

Qui sait, peut-être que par l'absurde, lorsqu'un assez vaste nombre de pays aura des ogives nucléaires à se faire peur réciproquement par les dents de l'hécatombe imminente, et se plastronnant repus du pouvoir de détruire la terre, l'assouvissement morbide des plus bas instincts de matamores des malades qui dirigent les États, finira par leur faire comprendre qu'il est temps de tout démanteler pour abandonner cette létale et sale obsession de l'autodestruction espécielle selon leur mégalomane frénésie atomique, leur gloire patraque, géocidaire de la mort totale, celle bête et grossière de détruire la terre!

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept, #Actualité, #Dossiers spéciaux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :