Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

L’amour, cette énergie indiscusive que nul ne peut vraiment ni étudier ni poser en objet, dans le contexte passionnel de deux amants, est littéralement ex-stase car il propulse par l’émerveillement qui est le sien, hors du champ ordinaire de la vie courante. Fébriles, frémis, fascinés au point de marcher sur des astres imaginaires et de danser sur les éthers, les amants en leur amour sont littéralement dans leur propre univers, un monde spécial, parallèle que leur conscience amoureuse crée de toute pièce pour bercer leur étreinte psychique et somatique

 

L'effet de l’amour, c’est de faire ressortir le meilleur des amants qu’il éberlue jusqu’à la grâce enfantine. L’amour nous remet en enfance comme si notre premier jour venait à peine de surgir des limbes et que le monde prenait naissance dans le regard ravageur de l’autre. L’émerveillement et la passion sont les mains maternelles qui bercent les amants selon l’ignition de leur amour dans l’univers psychédélique du transport amoureux qui les dope.

 

Avec la stimulation à foison de certains neurotransmetteurs et toutes les sécrétions endocrines et exocrines quil met en branle, l’amour est le magicien de la métamorphose du comportement corporel, orchestrateur magique de la combien gracieuse et fulminante gestuelle érotique; et l’état modifié de conscience, tellement jouissif quil provoque, est le plus exaltant, le plus recherché, et sans doute, le plus répandu parmi l'espèce, car il touche tous les humains dès que surviennent les moments favorables à son éclosion, où alors, il se déchaîne, tel un torrent intérieur par le magnétisme de l’émoustillement sentimental et sensuel qu’évoque, ne serait-ce que la pensée ou la vue lointaine de l’autre devenu(e), tant que dure le transport amoureux et son influence de ravissement, part mentale de la personne de l’amant ou de lamante, selon l’irrépressible attraction psychosomatique de l’aimer dévorant, la fougue frénétique qui lanime!

 

L’amour n’est pas garant du couple!

 

S'aimer vraiment selon l'amour passionnel, ne garantit point le succès du vivre ensemble en contexte de couple. L'amour déclenche la passion mais n'efface pas le rapport mental et comportemental au mode de vie social, à l'argent, à la culture, à la sphère spirituelle et/ou religieuse, la weltanschauung personnelle globale, telles la perception de la place de l'être humain dans l'univers et la société, la conception du type d'éducation à donner aux éventuels enfants, si jamais les partenaires se mettant en couple en désirent...

 

Dans l'ambiance amoureuse de transport érotique et de volupté d'esprit et de corps, de fascination rêveuse subjuguant l'entendement en diluant la raison, il est facile de se tromper et de confondre le sentimental et le pacte relationnel conjugal pour gérer la vie et sa gérance du quotidien. D'où le choc du réveil au coeur de nombreux couples quand vient l'expression de leurs pesantes différences, leurs inconciliables altérités. Le grand amour entraîne le bonheur de la nature mais il ne transcende pas les clous que la société infiltre dans les relations formelles de couple entre partenaires amoureux. Voilà pourquoi, il faut bien prendre le temps de comparer en toute vérité sans dissimulation ni hypocrisie, la lecture de la place humaine dans l'univers, dans le monde et surtout dans son rôle social, son rapport à la société. Il faut interroger les valeurs individuelles que l'amour, même le plus bouillant, ne saurait vraiment changer, même s'il peut en différer les manifestations antagoniques.  Il faut d'abord être amis par-delà l'amour et confronter les positions personnelles sur les incontournables espaces partage de vision d'une relation de couple. On ne peut réussir aucune relation sans au préalable harmoniser ce qui deviendra commun au-delà du rêve et du sentiment!    

 

Si au bout du compte, froidement et rationnellement pesés et envisagés, l'on n'est pas certain de pouvoir céder ou concéder sur les principes de la vision personnelle du monde de chaque partenaire, qui se mettront fatalement en conflit au sein d'une vie de couple, vaut mieux vivre l'amour intense et survoltant en amants à vie! Le couple quel que soit sa modalité de mariage formel ou d'union libre, est contingent et jamais nécessaire au grand et véritable amour qui est en lui-même son propre horizon, étant pour lui-même, son but immanent! Vaut mieux donc sauver l'amour plutôt que de le miner par le couple, cette convention souvent coercitive de la culture, ce diktat stupide (une fois qu'il chambarde l'amour) des parents, de la religion institutionnelle et de la société qui, le plus souvent, ne font point le bonheur mais accaparent notre être et volent nos vies, jusqu'à vivre à notre place!

 

Alors que l'être humain naît seul et meurt seul et que nul ne mourra à sa place, il n'est pas censé laisser personne vivre pour lui sa propre vie! N'acceptez point de vivre par procuration et par convenance, pour être conformes à l'égard des normes d'une société tellement inconvenante dans l'essentiel, tellement génératrice d'atroces souffrances et d'intenables malaises qu'elle crée de toute pièce. Après Dieu, vivez pour vous-même et conspuez la société-cerbère, liberticide, moralement factice et hypocrite, crassement injuste, méchante, répressive, pathogène jusqu'au nauséabond, jusqu'à l'immonde!

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :