Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Comme l’aliénation sociopolitique des foules à la conscience expropriée et sous contrôle de l’activité perverse prédatrice des élites qui impriment monstrueusement sens et signification au social d’après les besoins de leur pouvoir, l’homme sans conscience spirituelle, vit aliéné de sa vérité métaphysique, esclave du prétendu absurde existentiel qui n’est jamais qu'excès de décentration intérieure, décentrement monstrueux, amnésiant et aveuglant de l’esprit perdu à lui-même, totalement dévié dans un rapport à soi opacifié par le sensible.

 

Défaire la cloison immédiate du sensible et de l’évidence compassée de la matière - si fortement présente qu’elle éclipse tout le reste, voile toute l’intériorité où pourtant l’intuition de ce que nous sommes nous appelle - exige une écoute intérieure, un regard emmétrope de soi pétri de l’empirie de la véritable nature humaine. Ascension métaphysique vers la vérité extramatérielle, plongée dans les profondeurs de l’être par l’étant qu’est chaque sujet humain osant aller jusqu’à son statut de non appartenance au monde malgré sa présence mondaine et les interactions avec ledit monde.

 

Tout en combattant pour l’amélioration de la condition humaine dans la grisaille de la temporalité, l’homme au monde doit se considérer un gestionnaire du soi spirituel qui, tout en cheminant dans la poussière et le banal, constitue le tremplin paradoxal de la félicité éternelle, cette hauteur céleste qui alimente en nous l'irrépressible poussée vers le seul eschaton authentiquement naturel de l’esprit, ce porteur immanent du sens de la finalité humaine.

    

Au niveau de la spiritualité chrétienne, l’homme métamorphosé par la rédemption Christique, exprime une hyperconscience spirituelle qui sait que sa présence dans l’incarnation, sa vie dans le corps de la chair qui le fait « être au monde », n’est que lieu de voyage vers ses ailleurs d’esprit émané de Dieu. Esprit émané, éveillé à soi, qui s’assume malgré les pires grisailles survenant en cette vie terrestre, où les désenchantements poussent aux évasions dans le banal et la fuite qui font de l’homme  du monde, un reflet hagard de la conscience aveugle des rudiments de la matière et du temps avec leur illusion et désignification métaphysique.

 

L’homme spirituel, sujet ennaturé et assumé dans sa vérité, prend toute la mesure de l’esprit qu’il est; et, de cette intériorité où il perçoit la vérité, s’efforce d’être en adéquation  avec le véritable.

 

Partager la vérité ontologique de l’humain et se battre pour que tous aient les moyens impondérables et pondérables de vivre la plénitude de leur humanité, est un des traits essentiels de l’esprit conscient de soi et marchant vers ses sommets, sa vocation spirituelle au-delà du fini somatique.

 

La force de l’esprit est toujours communication pour l’enrichissement de l’homme par l’homme sans autre priorité que la conscientisation spirituelle qui abolit toute aliénation de l’esprit dans sa vérité onto-hypostatique où il est dimension vivante et sujet qui chemine dans le monde vers sa fin transcendante tandis qu’il habite la chair.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :