Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

L'Évangile de Dieu | L'Évangile du Royaume  

Dieu est actuel et actif et c’est seulement par non sens que certains le croient loin comme un personnage biblique, mythologique ou historique, alors que toutes les célébrités historiques ou mythologiques de la Bible existent pour nous renvoyer à notre présent où Dieu est Présent effectif, actuel et actif; aussi présent et actuel qu’il le fut dans les faits avec Abraham, Moïse ou le prophète Daniel. Dieu, s’il est parfois présenté à travers une forme de narration mythologique, est l’antithèse du mythe qu’il efface par sa Vérité Spirituelle, car sa Présence Immatérielle intangible reste activement et puissamment sensible, loin des récits ethniques ou sociaux qui ne sont que fictions collectives de la fondation historique des peuples.

Dans le contexte de Yahvé, le Je suis, manifesté aux appelés du mystère de croire dès le commencement, les appelés, élus de Yahvé, ont vite abandonné leur culture et leur représentation imaginaire et toutes les constructions imaginales du divin à cause des manifestations sensibles du Véritable Dieu Esprit et Vérité, le Dieu vivant, omniscient et omnipotent en son mystère, qu'ils ont rencontré. la Vérité de Dieu est donc factuelle et active, loin du mythe car ancrée déjà dans l’incarnation qu’est l’homme dès sa création, et que Dieu appelle en son présent temporel. Ce n’est jamais que par nécessité d’illustration littéraire narrative de l'appel divin reçu, que la préhension verbale et la circonvolution mytho-patriotique des patriarches de la culture hébraïque, dans leur lyrisme, chantant le pays assigné à Abraham, impriment le mythologique de la genèse sociale à la révélation du Créateur Immatériel et Vivant dont ils ont accueilli la Parole pour en être les porteurs. Le mythe créationnel et génésiaque de l'hébreux, est la verbalisation de la vocation spirituelle de l'espèce humaine.   

L’homme ne peut rien offrir à Dieu qui possède déjà tout en lui-même, voilà pourquoi le seul vrai culte que l’homme puisse consacrer à Dieu c’est son être par la foi. Une foi pleine de confiance en la Toute-Puissance et la Toute-Bonté de Dieu, et qui s’exprime par l’Amour plénier qu’il porte à Dieu qu’il intronise au sommet de son être, au contrôle absolu de sa vie en ce bas monde. Se reconnaître esprit né de l’Esprit qu’est Dieu et se donner à lui, telle est la seule offrande digne, le seul culte saint, le seul service idoine et acceptable que l’homme puisse faire à Dieu  qui, nous, le rappelons encore une fois, possède tout en lui-même et ne saurait en aucun cas manquer de rien!

La plénitude du service de Dieu par un homme sur terre, c’est de vivre en esprit avec l’Esprit qu’est Dieu, par la foi, ce, en manifestant tout l’amour intense et humainement possible dont il est capable ici-bas, comme unique marque de gratitude et seule réponse possible du croyant au grand Amour inexprimable et démiurgique que Dieu a manifesté en créant l’homme au point de l’avoir conçu et fait à son image. Vivre par la foi l’incognoscible avec l’humilité de reconnaître les limites de la raison humaine, sans jamais douter de l’infinie Bonté et justice divine. Car si l’Être de Dieu est mystère, son amour, sa bonté, sa justice miséricordieuse sont les révélations permanentes de sa face, traits majeurs connus et dévoilés de son essence de Créateur et Père pour ceux qui croient lui. 

Vivre l’actualité de Dieu, c’est savoir sentir l’intériorité en tant qu’esprit conscient de soi et reconnaître que la seule vocation suprême et ontologique de l’esprit consiste à vivre en fusion avec son Dieu dont il vient et en qui il a l’être. Celui qui atteint ce stade par la foi en Dieu et l’acceptation de la rédemption en Jésus, n’a plus besoin d’aucun livre soi disant saint où sont mêlés le bon et le mauvais par versets accumulés, ni de religions institutionnelles, il est en esprit le prêtre qui célèbre Dieu au fond de lui-même, et son corps est le temple d’habitation et d’union sacrée avec Dieu qu’il adopte comme Père par assumation de sa vérité, sa nature spirituelle. Un tel Homme, croyant comme il convient de croire, est un seing pur scellé et vivant de l’attestation irréfutable de Dieu. Arriver à être enfant de Dieu, telle est la mission de l’homme ainsi que nous la dicte le Maître des maîtres, Jésus-Christ qui demande à l’homme d’appeler Dieu, Père, et s’est sacrifié pour que l’homme le soit pleinement et effectivement dans les moindres traits de proximité et d’intégration spirituelle du croyant au Royaume de Dieu. Jésus-Christ est la face de la nouvelle Humanité, celle de l’homme rédemptorisé qui retrouve en Christ la pureté originelle du Créateur au moment où celui-ci tirait l’homme de son Être comme esprit fils, porteur de son essence d’Esprit pur et saint, Père qui a tout conçu et créé dans la lumière de sa gloire! 

La seule façon de vivre avec Dieu est bien l’ici et le maintenant dans notre intériorité, seul lieu où Dieu habite avec nous et fait son royaume ici-bas. Ni dans les livres ni dans les lieux de culte ou de pèlerinage, Dieu bien présent et vivant ne peut être réduit à des textes ou des personnages du passé, lesquels ne sont évoqués que pour nous mettre en présence de notre propre nature d’esprit qui vient de Dieu, esprit qui est de substance divine et donc, seule essence pouvant s’élever à Dieu et vivre avec Dieu, malgré la condition de la chair astreinte à la sphère de la terre!

Si le seul but fondamental, la seule nécessité de l’existence humaine, c’est de rencontrer Dieu, il n’y a pas ici-bas d’arrivée. L’homme arrivé n’existe pas puisque l’esprit qu’est l’homme est en route tant qu’il chemine en ce monde. Et c’est là que se profile tout le mérite ou le démérite du cheminant car le chemin peut facilement devenir errance; et, parce qu’il est en route, l’esprit de l’homme est guetté par la déroute, cette gageure évitable seulement par la foi et le nutriment de la foi qu’est la prière. 

La seule façon de rester dans la foi et de la vivre et d’aimer Dieu, c’est de l’aimer activement en gardant la voie de la morale de la charité envers l’humanité, charité qui est le second volet de la justice spirituelle de la foi dans l’actualité présente de la vie en situation individuelle temporelle du croyant où il a rapport avec soi et avec autrui.

Dieu est Présence présente et celui qui croit en Lui doit le vivre dans le maintenant de son actualité avant toute référence au passé, à moins que celui-ci l’aide effectivement à vivre l’accompagnement présent et actuel du Créateur en lui, avec lui.

Le seul juste rapport à Dieu dans la vérité, c’est de savoir qu’il est factuellement et actuellement présent en accompagnateur effectif car son éternité ubiquitaire n’a ni passé ni futur! Passé et futur sont des dimensions lacunaires de la temporalité, et les hommes de l’histoire qui ont servi Dieu, ont eux-mêmes vécu leur présent temporel. Que donc celui qui croit aujourd’hui, vive son propre présent temporel en son Dieu, un présent où il remet à Dieu les faits de sa vie unique et personnelle où aucun personnage passé ni biblique ni historique ni mythologique ne doit interférer même si certains traits de leur vie avec Dieu peut - au cas et seulement au cas où cela nous aide en notre actualité à affermir notre foi - nous inspirer.

Foi, prière, méditation, oraison mentale, tout cela dans la confiance absolue en Dieu, la vie spirituelle est l’espace de l’actualité permanente de Dieu, où dans le rapport personnel avec son Créateur, l’homme expérimente la plénitude de Celui qui donne la vie, protège contre les gouffres de la peccabilité, prévient le péché, intervient dans l’existence temporelle contre dangers, menaces, périls potentiels de l’existence tout en maintenant la flamme sentimentale d’esprit à esprit qu’il entretient avec ses croyants aimants auxquels, Il garantit intégration dans l’éternité. 

La présence effective et active de Dieu au présent est aussi plénière, aussi omnipotente que lors du passage mosaïque de la Mer Rouge, ne manque que la dynamique mentale intérieure de la foi active pour faire vivre le Présent de la Présence de Dieu dans la vie de l’homme d’aujourd’hui, ce Moïse qui s’ignore!


CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2020

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :