Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

L’homme, s’il a le droit et le devoir d’affirmer sans cesse ce qu’il est - a pour injonction suprême immanente à ce sérail de pouvoir, la délicate et minutieuse mission d’y veiller la mesure, d’être toujours dans l’équilibre spirituel et moral de son comportement, sa marche téléologique.

 

Quand je parle d’affirmation de soi, je n’évoque pas que l’assertivité qui est une part infime et verbale de la communication de son être par l’homme mais l’expression plénière, existentielle de l’esprit par la profondeur cogito-active manifestée. Il s’agit de prendre position sereinement et non d’être comme ces complexés d’infériorité qui contredisent par des sottises arrogantes les affirmations justes et profondes d’autrui ou encore ces minus qui cherchent derrière les institutions ou titres dont ils relèvent et où ils espèrent trouver désespérément de la valorisation, une quête débile misérable de prépondérance malsaine toujours factice sur autrui. 

 

S’affirmer vraiment, c’est combattre le mauvais, car nul ne peut cesser de combattre sans merci le mal par fidélité au spirituel sans être aligné - ne serait-ce que de complicité passive - à l’ordre du monde avec ses effets immondes, instauré par la rage égoïste des méchants d’une part et aux appels de la mollesse latente en lui-même d’autre part, où les forces de la peccabilité et leur venin de dénaturation, leur puissance dévorante de négation du soi, guettent pulsionnellement tout humain dans ce parcours de construction, de conquête du soi qu’est cette existence terrestre. Toutefois, dans cet univers de combat féroce, implacable qui nous garde inexpugnable en notre essence poursuivie selon les attributs d’auto-édification humains de pensée-action bien orientée, nul ne doit, par orgueil à rebours telle une forme de mégalomanie récursive, devenir ni un monstre contempteur ascétique de la vie et de ses joies ni un délirant égolâtre. Car le combat livré aux forces du mal, s’il est mal orienté et mal assumé, peut nous porter à des claustrations de haine de soi ou de refus total d’autrui, derrière les murailles du dégoût de notre condition peccable et de la peur de l’autre, dégénérant en suspicion extrême de soi et en dédain injuste de tous.

 

Une des exigences du conquérant d’humanité, bâtisseur de soi qu’est l’esprit, c’est de savoir constamment, par l’introspection lucide, arriver à la juste mesure de l’ouverture nécessaire dans la rigueur des limites. Ouverture totale à l’humain mais implacable fermeté à la mollesse et aux faux prétextes de charité factice qui galvaudent les principes d’humanité pour céder aux codes de société se camouflant pour mieux abêtir le résistant conquérant spirituel, intellectuel et moral de soi dans un système déshumanisant.

 

L’homme de bien qui lutte pour le meilleur dans la conquête du soi est à mi-chemin des deux avachissements comportementaux que sont la tyrannie méprisante et l’indolence asservissante dont seule la juste mesure - ce gage de la grandeur et de la conservation de l’esprit en train de s’assumer - le préserve.

 

Avoir l’art de la juste mesure, c’est savoir la focalisation sur la substance par delà ses contingences casuelles pour agir en conformité et en cohérence par l’intelligence supérieure assumant le sens. Dans les confusions à foison de ce monde, qui empoisonnent les justes rapports à soi et dévient la lecture idoine pour le jugement juste, il est un impératif que l’homme soit constamment en prière et méditation pour ne pas se perdre en dénaturant le sens des essences.

 

La juste mesure est à son sommet, la capacité de vivre la vérité intérieure de l’esprit dans l’intuition qui nous dit que nous sommes substantiellement très au-dessus de la matérialité animale. Si au départ, la mensuration de soi est fausse, l’homme étant le métrologue de tout, il est indéniable que son jugement dévié par cette représentation originaire fausse, lui fera vivre à l’envers toutes situations. Et ma foi, le monde est un éloquent effrayant spectacle d’une humanité prise au piège de toutes sortes d’inversions et de non sens, une humanité vivant cruellement à l’envers de ce qu’est l’homme. Renversement anthropocide que seul l’esprit pugnace et déterminé en ses principes fondateurs immanents à son origine déitaire peut vaincre.

 

Affirmons-nous avec force et détermination pour le pinacle et le sublime en exprimant notre souveraineté en notre nature spirituelle, notre déité de fils de Dieu fait à son image, et prenons garde à ne jamais confondre l’espace de l’affirmation de soi avec celui de l’histrionisme social dans ses tristes salauderies temporelles et matérialistes, qui héroïse la prédation systémique de l’homme par l’homme...

 

Homme, n’oublie jamais que la seule grandeur de ton affirmation de toi-même, c’est l’expression forte des valeurs intrinsèques supérieures de l’esprit coiffant ton champ intellectuel logique, ta voie comportementale morale jusqu’à ton émotion sentimentale et ta sensibilité réflexe. Les valeurs intrinsèques sont les seules qui t’élèvent à tous les schèmes de ton être.

 

L'homme s'affirme au fil de son activité cogito-active sur la scène de l'être à travers sa ligne d'action déclinée en pensées exprimées et actes posés selon son choix de vie de sujet pensant agissant. Là, il n'y a ni neutralité ni passivité car toute posture humaine est action et réaction affirmant la volonté existentielle du choix de vie!

 

L’affirmation authentique et digne de soi a pour touchau révélateur, la justesse des valeurs, une justesse qui se vérifie par son parti pris pour l’élévation du soi chez les hommes qui s’affirment tout en travaillant à l’élévation humaine en général.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2017

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0