Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Il est une mentalité d’auto-réification des individus par rapport à l’aura sociale conférée par des institutions considérées de prestige, au point que plusieurs ne se réfèrent qu’à celles-ci pour non pas juste se valoriser, ce qui serait déjà absurde, mais encore se prévaloir d’une soi disant supériorité. Présomption de valeurs prises comme fait établi sans constat de leur factualité, leur effectivité au cas par cas! Ainsi, le médecin chevronné d’un petit hôpital de campagne serait inférieur à son congénère d’un grand hôpital de ville, le répétiteur lambda d’une grosse université ou école de renom deviendrait ipso facto par la marque déposée de son employeur, un géant du savoir aux dépens de son homologue professant à une institution modeste. Hélas, nous sommes devant les cas typiques de démantèlement des valeurs visant à infliger l’hétéronomie de toutes les valeurs humaines par l’exclusivisme délirant et tyrannique du nivellement institutionnel. Le jugement y est strictement réflexe et de présomption, procédant comme par dogme sociétal. Un type de jugement non pas seulement bête et abêtissant, mais réificateur de l’humain en tant qu’il conçoit la valeur de l’homme perçu tel un vulgaire produit, à travers la marque déposée d’institutions de repères. L’homme, en ces occurrences, n’est pas plus qu’un produit de fabrication en série à la machine des institutions et de tous les placards où l’on enferme l’humanité pour mieux l’annihiler. 

Dans ce jeu malsain, se développe une mentalité toxique où la vraie qualité de l’intelligence et de l’action humaines est galvaudée, piétinée par la ronde macabre des jugements réflexes de horde constituant  les aberrations convenues d’un monde, d’une société où de soi disant humains se conçoivent eux-mêmes comme des objets de structures prises comme références suprêmes. C’est un type de racisme que j’appellerais institutionnalisme exclusif car comme le racisme classique, il participe du même réflexe d’un mental sot et aveugle qui juge par attribution systématique de rangs aux hommes d’après le préjugé bête et mesquin. Tout préjugé est raciste car il essentialise du non sens comme valeur humaine selon des idées reçues indémontrables à travers une logique rigoureuse. Celui qui croit inférieur un autre par le seul fait de ses origines différentes jugées plus modestes ne fait-il pas du pays et de l’ethnie, de la couleur épidermique, une institution naturelle imaginaire de hiérarchisation des humains!?

La perception d’un humain comme plus intelligent voire essentiellement supérieur parce qu’il vient d’un moule systémique sans dépasser cette simple présomption par la considération de ce qu’il vaut vraiment à travers son travail intellectuel ou professionnel, n’est pas si différent de la vision qui dirait que telle racaille d’un pays nanti est supérieur de tout citoyen valeureux d’un pays plus économiquement modeste. L’intellotype universitaire qui répète bruyamment les grands auteurs, serait tout-à-coup un seigneur face à un penseur créatif et profond sans supports institutionnels! Hélas, il est de ces incohérences infectes, inavouables mais sournoisement signifiées dans le traitement que les uns infligent aux autres, et que plusieurs, en aliénés complexés, s’appliquent stupidement à eux-mêmes, tels des produits griffés consentants

Après tous les âges de l’histoire humaine, tous les acquis anthropologiques, malgré tout le progrès des connaissances de l’homme par lui-même, des foules et d’innombrables multitudes malades de leurs balourds clivages imaginaires, sont esclaves au rétiaire d’une kyrielle de dogmes institutionnels qu’ils entretiennent grossièrement! Des dogmes qui, s’ils sont séculiers, ne manquent pas de s’imposer en une sorte de sacré infâme dans leur profanation des vraies valeurs humaines qu’il piétinent et galvaudent par leurs aberrants jugements préfabriqués pour les hordes de toutes sortes.

Quand l’homme assigne exclusivement aux repères institutionnels et officiels, idéologisés par essence, la prépondérance sacrale de tout préjuger par un code de sens préétabli, c’est le massacre inhumain du sens et l’ostracisme de l’intellection qui sévissent par le rejet du jugement rationnel qui est seul à pouvoir tout vérifier parce que confirmant ou infirmant à posteriori!

Lorsque seul l’ordre systémique et ses codes exclusifs sont ingurgités pour être ensuite régurgités par la horde barbare des ruminants sans entendement ni discernement, les érigeant unique aune d’évaluation humaine sans la moindre métabolisation rationnelle, c’est la place même de l’humain qui disparaît d’une société rendue usine d’automates parlants, programmés aux opinions réflexes, systématiques.

Que les esprits libres qui se construisent, conspuent cet individu-chose en série, cet anthropomorphe sérié que les foules de la cybernétique sociale - véritable cohue d’androïdes organiques conditionnés et téléguidés des grands centres d’automatisation idéologique - veulent faire de tous par leur préjugé standardisé systémiquement planifié pour détruire et réifier tout ce qui est l’Homme!

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

 Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2017

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0