Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche 
 

 

Un des signes majeurs de l’histoire sociale, est l’hétéronomie à laquelle est assignée l’individu pris au rétiaire du contrôle des institutions. Une hétéronomie qui, si elle régit tous, est strictement au service des seuls intérêts des oligarchies qui l’ont établie pour garantir leurs privilèges et donc n’ont aucun problème d’être légalistes et d’obéir aux lois taillées sur mesure pour leur pouvoir.

Les individus, rendus hétéronomes par rapport au système de représentation, délèguent leur pouvoir aux structures institutionnelles qui - à travers les mégapoles renforçant l'individualisme, cloisonnant les individus dans la tour sans mur de leur souci quotidien - démobilisent et effacent le citoyen par cette singulière individuation de l'abandon à une cinglante passivité, une inconscience sociopolitique, une ignorance coupable et complice de la dictature financière et des crimes économiques des oligarchies séquestrant l’État. Car l’individu qui refuse d’apprendre et d’agir contre le mal systémique est un aliéné volontaire, un complice de ses bourreaux...

À tout cela, s'ajoute la horde des cohues petites-bourgeoises simiesques qui gesticulent en s'introjectant la gloire des dieux du système! Un peu aussi comme ces hommes de main, ces reptiles, essuie-pieds serviles qui, en l'absence de leurs maîtres, jouent à l'arrogance et cherchent à galéjer pour ravaler les autres, se consolant ainsi pathologiquement de leurs propres déviances affectives de complexés, leurs salissures viscérales d'esclaves mentaux. Comme un demeuré patibulaire à tendance saprophage qui assisterait, par le trou d'une serrure, à une immonde orgie et se mettrait à s'écrier qu'il a joui - onanisme grotesque de l'horreur et masturbation sur la hideur - le dernier des aliénés, esclave et moins que rien du système, caresse, déifie avec fantasme et idolâtrie, l'ombre de la souillure! 

Nous sommes au temps du triomphalisme grivois des dieux de la consommation; le seul internationalisme en vogue aujourd’hui n’est ni prolétarien, ni socialiste ni même citoyen mais sombre et immonde projet ploutocratique de mondialisme financier et commerçant des multinationales malgré la multipolarité politique. Un internationalisme dont le but ultime reste et demeure sinistrement celui de tout transformer, sans exception, en marchandise.


Nos sociétés contemporaines - où le petit-bourgeois est figure marquante de l’assimilation sociale par le maniérisme - brandissent désormais les splendeurs de l'accès à des services technologiques popularisés par la sériation industrielle pour clamer la réussite de la démocratie et du meilleur des mondes possibles! Inutile de se rappeler que dans un ordre aussi malsain, l'ardeur arrogante et affairiste de nombreux spécialistes en sciences humaines et sociales - dont plusieurs sont des apologistes de l'ordre en cours - sied davantage à une ovation du système ploutocratique triomphant et pathogène, qu'à une véritable volonté d'aider l'homme à mieux vivre. Seuls les plus forts en ressources spirituelles et morales, peuvent à la rigueur vivre en marginaux malgré le système sans s'y laisser vraiment et proprement assimiler ou être assimilés en profiteurs, assimilation décorée; puisque l'ordre ploutocratique dominant n'admet point d'interlocuteur conscient et volontaire qui s'intègre mais des assimilés. Ordre ordurier, souillant et macabre d'assimilation et non d'intégration! Ordre mortifère et anthropocide!
 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2017 

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :