Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Il est trois schèmes de perceptions du sujet : l’anthropologique (ontologique), le verbal (grammatical), l’esthétique (artistique).    
 

1) Le champ anthropologique est onto-existentiel car il concerne l’être humain et l’effectivité des activités humaines, voit l’homme se manifester en tant que sujet de l’action, un sujet qui se distingue donc comme décideur par rapport à l’objet, chose de ses décisions.

2) La conjugaison verbale nous met en présence du sujet comme protagoniste agent ou patient de l’action.

3) L’art, lui, désigne le sujet en tant que choix de représentation de l’artiste dans sa création. Dans ce champ artistique, le sujet est un peu le jouet du ludique  fantasmatique de l’inspiration artistique. L’artiste y est un démiurge imaginaire qui engendre un monde rêvé, une forme esthétique d’univers onirique en plein éveil.

Élaboration anthropologique sur le sujet humain. 

Le sujet humain réfère à l’homme comme être présent, un étant supérieurement conscient dans le monde et manifestant son être particulier (étantité) par des activités propres à son humanité où il dévoile sa conception existentielle qu’il met en œuvre. En anthropologie, le sujet est le soi souverain et conscient qui pose tout en objet pour le sens à travers la connaissance et l’action à travers son interprétation et ses représentations du monde. Le sujet ainsi compris par l’ontologie humaine, est éminemment finaliste puisqu’il se projette tout en concevant des projets pour atteindre ses fins. Le sujet est donc le nec plus ultra du profil de la nature humaine, dimension de l’eccéité humaine perfectible s’assumant en pensée et action en se projetant souverainement par la volonté; face du constructeur actuel et téléologique de soi. Actualité et téléologie étant chez l’être humain des modalités majeures du cheminement dans sa vie en ce monde, son déploiement existentiel par le penser et l’agir sur cette terre!


Le sujet humain posé sur le plan de l’anthropologie fondamentale philosophique ne peut être objet mais sujet intérieur éprouvé pour soi par la transcendance idéelle et la saisie ontologique mais jamais par une quelconque expérience. Car l’expérience somme toute extérieure de l’homme par les sciences humaines ne saurait être strictement ontologique pour dévoiler l’essence humaine qui est au-dessus de toute méthodologie, impréhensible à toute mensuration donc à toute science.

Le sujet humain s’enracine dans les tréfonds impénétrables et indéfinissables du stade mental atteint par l’esprit selon son schème de conscience dans son rapport intérieur et intime à lui-même. La subjectalité, dimension même de l’état de sujet, est une posture subjective et objective d’affirmation de l’homme par la pensée et l’action (le continuum pensée-action), où il choisit en pleine conscience sa voie à suivre par delà les conjonctures et contingences existentielles. 


L’homme-sujet est une subjectalité objectivante car il se pose pour lui-même en témoin et juge de son jugement et de son destin, il est le souverain qui refuse d’être réduit ou réifié par les forces structurelles des institutions et qui tendent à transformer l’individu en objet-chose des systèmes sociaux par la politique, l’économie, la religion institutionnelle... 

La subjectalité assumée en pleine lumière par la conscience éveillée, est la seule puissance victorieuse qui égruge les artifices systémiques de sujétion de l’individu ayant atteint un certain stade suffisant de personne-sujet transcendant et déroutant toutes formes d’assujettissement.

Le sujet humain, quand il apparaît dans sa souveraineté assumée, est le chant de l’humanité en action à travers la personne humaine fièrement manifestée; l’homme-sujet est le chantre de toutes les grandeurs que le soi - ce porteur mystérieux de nos attributs profonds qui appellent la transcendance - peut exprimer en dépit des limites et finitudes de l’homme ici-bas. Et, en son visage d'Imago Dei, l'homme-sujet est l’affirmation vivante de l’entéléchie céleste espécielle.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2017

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0