Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Le fait des idées et des configurations idéelles telles les doctrines religieuses ou politiques, les chartes et codes de lois, c'est qu'elles sont principe, c’est-à-dire repères et référentiels pour l’agir; et, donc leur essence et praxis renvoient à l'usage de leurs tenants vrais ou faux, au niveau mental de leurs utilisateurs, leurs pratiquants. Ainsi pris entre les mains, au pouvoir discrétionnaire de leurs « usagers », les principes, ces pourvoyeurs d’idées, sont souvent passibles d'usages malsains, de mésusages! D'où, celui qui accueille une idée saine comme celle, par exemple, du droit à l'expression d'autrui en discussion, peut devoir interrompre tout contact avec tel menteur ou tel arriéré qui en abuse en déformant tout. On ne discute pas avec des débiles non aptes à la liberté de construire une vision autonome mais qui doivent répéter bêtement systématiquement sans même les adapter aux occurrences, des prêts-à-penser systémiques et idéologiques. 

Il n’y a d’absoluité que la justice, à chaque acte projeté, le juge intérieur que je suis, doit se projeter sans complaisance dans l’interrogation ferme et sereine : quelles sont les conséquences de cet acte sur moi et sur autrui! En matière interhumaine et institutionnelle - c’est-à-dire entre l’individu et les institutions tant physiques qu’immatérielles telles la culture, la morale collective, les instructions religieuses - il n’y a pas de justice transcendante mais ancrée et appliquée. La justice interpersonnelle ou institutionnelle est situationnelle ou n’est que chantage et manipulation. Rien à voir avec la justice métaphysique envers Dieu, qui est transcendante et concerne notre rapport à Dieu, à l’être que nous sommes, notre essence, notre humanité et aussi à l’univers. 

Savoir bien user d’un principe, c’est avant tout être à même de s’assumer intellectuellement face à ce principe pour le classifier comme discutable ou non. En métaphysique et spiritualité les principes dogmatiques sont indiscutables car tenant de la foi, on n’en débat et discute que des détails, des développements discursifs mais jamais du principiel. Dans tout ce qui évoque les rapports humains, il ne faut jamais oublier que le principe doit être adapté pour la factualité de telle conjoncture présente (mot que je préfère à la réalité) afin de ne pas rater sa propre mission et vérité. Le principe juste est ce qu’il est, il faut, toutefois, savoir comment l’appliquer pour être juste. Car appliquer sans nuance un principe juste peut donner lieu à de l’injustice grave, de terribles préjudices contre autrui. La justice véritable, principielle peut, en conjoncture de dictature, ou d’injustice sociale, exiger que je mente à la justice institutionnelle pour contourner la tyrannie. La justice vraie est nécessairement contre la justice formelle si celle-ci injuste! Sous Hitler, celui qui connaît la cachette d’un juif recherché et dit la vérité à un soldat nazi l’interrogeant là-dessus, n’est pas moins criminel que le nazi lui-même!

Le bon principe prime la praxis juste à condition que la praxis sache nuancer et appliquer le principe en toute justice selon la clarté de la conscience éveillée jamais serve du principe à appliquer.   

Le principe n’est rien sans la praxis en usant et la praxis sans principe est chaotique, sans méthode. La praxis est aussi le champ révélateur de la dignité ou de l’indignité de la conscience humaine individuelle ou collective dans l’application de quelque principe que ce soit.  


CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2017

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0