Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche 

 

Tout ce qui élude la nature humaine en son essence spirituelle, tout ce qui évoque l'homme en rejetant l'esprit, ou même en essayant de refuser la primauté de l'esprit, cette hypostase métaphysique de l'être humain, réduit l'homme à ce qu'il n'est pas. De même, celui qui prétend ne considérer que l'esprit en méprisant la matérialité organique de l'homme et toutes ses implications temporelles c'est-à-dire somatiques et sociales, est ce que j'appelle un abstractionniste ontologique, un abuseur de l'abstrait, indigne manipulateur d'une spiritualité négatrice.

 

L'esprit est en nous la dimension capable d'un émerveillement et d'une passion cogitante comme projection de soi à travers le sens perçu selon l'imaginaire et l'intuition.

 
L’enthousiasme de la pensée et sa propension passionnée d’aboutir à l’idée comme étape décisive parce que cognitive, est le commencement de l’homme au-delà de l'animal humain; là où l’esprit humain prolonge dans le temporel, la face de Dieu soit en digne soit en traître, en tant que déterminateur de nouveauté.

 
Dire que l’idée est l’étape avouée de l’esprit pensant et agissant, c’est donc lui reconnaître son statut entéléchique de la vocation de l’énergie cogitante qui est propre à cette espèce, cet être qu’est l’humain. 

Penser comme je l'ai toujours soutenu, c’est d’abord Méditer; ensuite, Réfléchir; et enfin, Connaître. Cela aboutit à une autre triade qui est elle-même la marque de la souveraineté de l’esprit en train de connaître : la découverte, l’invention, la création. D’où, par delà les incongruences ressassées sur la scolarisation ou non d’un philosophe, d’un artiste ou d’un scientifique, la véritable pensée achevée qui parvient à l’idée propre, est autodidactique par essence.

 
Naturellement ici nous sommes loin des idées réflexes du quotidien fonctionnel que tous répètent sans même s'en rendre compte. Ces réflexes quotidiens comme se toiletter, déjeuner avant de sortir conduire sa voiture sont des fonctions intégrées dans la vie quotidienne comme des réflexes, la pensée-action, elle, est une praxis de la conscience pesant et jugeant les choses et les faits, se projetant comme être présent et avenir et choisissant le meilleur au bout du raisonnement clos ne serait-ce que provisoirement par des idées conçues en matériaux d’édification du devenir.

 
Apprendre par soi-même en usant de toutes  les institutions de la culture, est une mission de l’entendement digne de de soi, apte à son humanité et manifestant son authenticité de conquérant de soi, de sujet se manifestant pleinement humain dans l’enthousiasme cognitif et construisant son devenir permanent de personne en sa conscience en évolution vers l’amélioration permanente de soi. Apprendre, c’est vouloir comprendre pour s’améliorer. C’est manifester le parfait malgré les manques cinglants qui prouvent notre imperfection. C’est répondre à la perfectibilité en sachant minimiser le mal qui amenuise. C’est montrer que le non sachant porte en soi les germes du savoir qu’il doit cultiver et féconder jusqu’à la fertilisation. 

Bien penser est la praxis d’une adhésion vitale à la construction individuelle de l’humanité effective par l’animal humain aspirant à sa pleine vérité d’être. Praxis de l’homme criant sa foi en sa nature profonde en cultivant son essence, manifestant son humanité dans les faits par le feu de l’action cette instance imageante du soi humain.

Émerveillons-nous de nos propres splendeurs d’espèce! Et soyons toujours enthousiastes voire ivres de savoir pour ne jamais cesser d’apprendre! Oui, apprenons à voir en nous le ciel scintillant de nos brillances pour les maintenir par une pensée-action bénéfique qui minimise nos failles et nos faiblesses. Apprenons à faire de chaque instant un chant à notre nature spirituelle; efforçons-nous de manifester la grandeur de l’esprit par l’intellect pensant et agissant de telle sorte que notre entendement lumineux bénisse Dieu en lui rendant par la splendeur de notre pensée-action d’Imago Dei assumée, un peu de sa propre magnificence absolue!

Dépasser l'individu, transcender l'individuation organique par la culture de la nature profonde spirituelle, telle est la fin du bien penser pour bien agir et bien vivre par l'esprit conscient de soi et se construisant dans sa vérité humaine! 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/)  est exigée

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0