Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Une obsession d’affirmation ethnique noircit le mental de certains nègres  esclaves attardés d’Haïti qui, débilement, cherchent dans leurs ancêtres imaginaires sans défaut de l’Afrique pure, une source de libération moderne! L’ethnicisme est une référence démagogique à l’ethnie vraie ou imaginaire prise à travers une forme d'hagiographie des origines par des individus pour se donner une légitimité politique et historique.

Se rappeler le passé, est bien sauf s’il est dépassé par l’action constructive et élévatrice que cette mémoire est censée nourrir au présent. Hors de cela, ce n’est que ressassement stérile de minables et de démagogues esclaves de leur histoire et incapables d’assumer leur être actuel. Vu que seuls les morts n’ont que leur passé, nous comprenons lattitude sans vision et si stérile car platement passéiste, de plusieurs intervenants de groupes web sur Haïti! De tristes menus fretins qui viennent montrer leur misérabilisme et leur fausse arrogance complexée et haineuse de toute intelligence qui ose penser rationnellement sur le mal haïtien. Hélas, pour ces rebuts de l’ineptie absolue - comme ces minus analphabètes sur facebook, qui adorent s’appeler en mégalomanes vaudouïsans et nationalistes noiristes  « groupe-empereur Jean Jacques Dessalines » nom du principal héros de l’indépendance - c’est en radotant maladroitement en folkloristes sur les ancêtres et sur les vertus magico-religieuses du vaudou que la frénésie fétide de leur éructation putride changera le pays malmené par une mentalité malfamée, en havre de grandeur. Je ne saurais évoquer ces noiristes immondes car racistes sans rappeler leurs doubles d’en face, non moins malsains que sont les mulatristes, constitués de certains secteurs rétrogrades de métis tropicaux, ceux que j’appelle les "aryens basanés", car plus racistes que les nazis! Avec de telles abominations infrahumaines, l’on saisit que la première république noire indépendante ne soit que le lumpen État qu’elle est devenue.  

Alors que des hurluberlus grimaçants pleurent sur le refus de l’Afrique de les accepter comme membre de l’Union africaine, nous disons qu’il faille qu'Haïti en finisse avec ce que je nommerais le complexe du sevrage africaniste, et savoir que si les haïtiens sont en forte part des afro-descendants, ils ne sont néanmoins pas africains; sauf si l'on pend l'Afrique au plan paléo-anthropologique comme berceau de l'humanité!

Sur l’esclavage et l’aliénation haïtienne… 

Hélas! le mal est multiple et avant même l'intervention du blanc esclavagiste et colon abominable, il a commencé au sein même du tribalisme africain, car toute cette masse humaine n'aurait pas pu être vendue sans la diligence prédatrice des tribus haineuses les unes des autres, sans la rage des vainqueurs tribaux de vendre d'autres africains d'autres tribus et de s'enrichir par la traite de ces noirs d'autres tribus vaincus ou simplement kidnappés au fin fond des villages. On a eu également la traite transsaharienne arabe, fait sur lequel je pourrais revenir un jour. Car l’esclavagisme a été, hélas, une pratique de l’homme prédateur de son semblable plus faible, un peu partout sur terre. Pour lheure, je dis que ce n'est pas la religion impériale catholique faussement dite chrétienne, religion catholique monstrueuse et esclavagiste de la Renaissance, qui, en premier, a pu, sans l’aide et le dévouement tribal et vénal des africains, accaparer la population des cargaisons desclaves de la traite transatlantique. La représentation tribaliste du monde, haineuse de laltérité tribale sur le continent, y fut pour beaucoup! Le cas du génocide récent au Rwanda nous le montre amplement, l'ennemi étranger ne fait que voir et attiser la haine imbécile inter-tribale entre africains. C’est aux haïtiens de changer d’imaginaire, de mode de communication entre eux, de modalité d'agglutination symbolique et politique en société, pour savoir que sans devoir s'aimer de manière passionnelle entre individus, qu'il faille savoir dépasser l'individualité, le clan, la bande, le groupe vers la construction de la nation.

Faudrait-il pour se soustraire de son stade, qu’un pays aussi désarticulé qu’Haïti se recroqueville sur des imbécillités de la négraille incapable de faire face au présent, qui, constamment, ressasse leur origine et leur appartenance à une africanité imaginaire qui serait pure de toute tache dans l’histoire immonde de l’esclavage? Histoire stupidement tronquée présentant une africanité pure, purifiée de toute part de responsabilité! Faut-il que des niais agressifs et folkloristes qui ont servi les pires gouvernements fascistes et populistes viennent polluer le web dans des groupes pour éructer leur ineptie de menus fretins politicards tout en poursuivant en troll quiconque ose penser! Le complexe de haine et la fausse arrogance sont la seule bannière des esclaves! Les esclaves de l’ignorance, du complexe d’infériorité n’ont que leurs débilités ignares d’une vision magique et leur idiote référence à une alma mater farfelue et néant. Pour la négraille perdue au mental tordu qui entretient l’infamie multiple faisant du pays une sorte d’amas de haillons, tel ce pitoyable hougan serviteur zélé de Duvalier, puis d’Aristide et de Préval, c'est facile de se décharger de leur médiocrité, leur saleté sur le seul compte d'autrui! Les nègres n'ont jamais détruit le pays, et les marchands d'esclaves africains n'ont jamais existé! Avec les facticités d’une foule d’esclaves mentaux et agressifs soit flagorneurs soit jouant les faux arrogants car vils et grivoisement barbares, laquelle foule servile prenant le reste du pays en otage, Haïti est encore loin de toute libération.  

Se cacher derrière une pureté factice en conservant des errements autodestructeurs bicentenaires, n’aboutira qu’au maintien de l’enfer haïtien qui est avant tout un enfer comportemental par une représentation suicidaire du soi collectif expédiant au diable vauvert, tout possible changement. Comme je le dis toujours aux folkloristes, aux sorciers, aux religieux, prêtres pasteurs et hougans : si l’homme s’accomplit par la métaphysique et en Dieu, la société ou le peuple, ne se réalise que par la politique et l’action des hommes (du politique et des citoyens) faisant l’histoire et refusant de la subir.
 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée

Tag(s) : #Dossiers spéciaux, #articles et vidéos, #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0