Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

1 Concernant cette loi antiraciste signée d’Obama…

 

Les lois, ces institutions immatérielles de la conception des États, ne sont rien sans des structures les imprimant dans le faire social avec, à la fois, la volonté et la force politique effective de les imposer! Dans le contexte étasunien, une loi antiraciste dans les formes ne changeront strictement rien ailleurs que sur le papier, dans l’écriture des communications officielles de l’État. Les droits des minorités n’y puiseront aucune force d’application méliorative ni aucun changement quelque dérisoire dans leur factualité au cœur des rapports de classe. Au contraire, par moquerie, cette loi risque d’être constamment banalisée et systématiquement piétinée par les oligarques racistes et leurs larbins dans le faire quotidien. Dans un contexte historique, culturel et social de racisme systémique, contexte où la mythologie fondatrice du pays - comme de tout pays né de la colonisation fondée sur l’infériorité « raciale » du colonisé par le colonisateur, les cibles privilégiées des racistes sont toujours des minorités ethniques historiquement écrasées, freinées et déshumanisées par la paupérisation extrême, la stigmatisation sociale - seule une réinvention des structures et une refonte des fondements sociaux peut changer les conditions de ces minorités qui, il faut le dire, additionnées ensemble tendent à constituer une majorité démographique. Mais nous savons d’expérience que le sort des majorités colonisées, esclavagisées n’ont jamais été autre que l’écrasement, la déshumanisation par le racisme étatico-oligarchique et ses méthodes. Toutefois, je prête à cette bonne intention initiative d’Obama de décréter cette loi qui désinstitutionnalise le racisme officiel et formel, ne serait-ce que sur l’échelon 1 d’une échelle de 1 à 1000, la valeur d’une petite victoire prenant sens par le petit effet de surface qu’il imprime aux chartes du pays. 

C’est un bon pas ne serait-ce qu’au tout premier échelon de base, qui vaut la peine d’exister. Voilà pourquoi, j’approuve le geste qui témoigne du drastique impouvoir de tout président de l’empire quant au changement du sort des masses dans le contexte de racisme divers tantôt "soft", tantôt "hard" au grand centre impérial du capitalisme mondial. C’est avec l’Obama-care, un des rarissimes gestes à être un peu plus que symboliques qu’Obama ait posés en sa présidence! Obama qui aura été ailleurs décevant en politique mondiale par son agressivité, ses hécatombes aux drones sicaires, son esbroufe politicienne quand il faut, lui qui n’a jamais privé de fond l’arsenal nucléaire étasunien, discourir avec démagogie sur la dénucléarisation planétaire à Hiroshima où, en visite, il n’a même pas eu la décence de s’excuser pour l’holocauste gratuit de 1945, lequel holocauste n’aura été que pour assouvir les bas instincts compulsifs de massacreur de masse de certains secteurs étasuniens! 

Un homme voire des hommes ne peuvent rien contre l’injustice structurelle sans une révolution. 

Sous Obama rien n’aura changé au sort effectif des minorités ethniques dont il est lui-même issu! Néanmoins, bien que les lois ne soient rien sans des structures les rendant vivantes dans le mitsein social et que donc, une petite loi ne saurait rien transformer en la factualité de la condition des minorités dans la société, à moins d’une refonte totale des structures et des mentalités, cette petite loi antiraciste permettra au moins d’établir l’illégalité du langage raciste et son rejet officiel! À défaut d’une avancée certaine dans la rection des rapports entre altérités dans cette société de clivage et de violence ethnique que sont les usa, cette loi va constituer une législation, donc une certain tantinet de refus institutionnel de la bêtise raciste aux Usa, quand on sait qu’en plein 21ème siècle, de purs ignares et minables, brandissant la race, croient insulter autrui voire être grands dans leur misérabilisme, aujourd'hui encore, dans des pays soi disant civilisés!

Personnellement, face aux racistes et vu souvent leur misérable posture, je souris narquoisement car leur altérité non pas ethnique ou même épidermique, car tout simplement infrahumaine, se révèle rabougrie, laide et sotte, et c’est précisément pourquoi, cette dite différence joue à l’arrogance « raciale » par délire de supériorité affectée, déni de leur propre humanité, en proférant débilement et arrogamment, des mots injurieux platement essentialistes adoptés par leurs ancêtres assez souvent colons moins que rien agresseurs criminels de toute sorte qui n'avaient que le racisme et leur barbarie pour effigie! Il est triste et dur quand l’agresseur, le pillard, l’envahisseur, l’oligarque prédateur devenu roi par le vol et le meurtre, oubliant sa propre méprisabilité d’origine ou d’histoire, se mêle de cracher ses propres ignominies en croyant ravaler autrui!


2 Au sujet de ces iraniennes contre le voile. 


J'apprécie vraiment cette posture de libération vestimentaire des femmes, tout comme toute tendance de libération en général dans ce pays théocratique qu’est l’Iran! Sauf une sérieuse réserve ponctue mon optimisme, ce relent de refus est-il autonome endogène ou juste téléguidé? Lorsque l’on soupçonne les mains d’exilés iraniens pro-occidentaux et si c'est vrai que c’est l’occident autour des usa qui en tirent les ficelles, ce n'est qu'un leurre vers les servitudes impérialistes. Quand des impérialistes ultrahégémoniques, obsédés de domination à tout prix, influencent un mouvement d'émancipation, c'est comme un pédophile sadique qui libère un enfant victime de son père fouettard... 

La théocratie, quelle qu’elle soit, est loin du respect des libertés individuelles car elle impose la religion et la curie qui, par son hiératisme étatique, y veille à la société. Toutefois, le peuple ne s’émancipe que par sa maturité mentale pour la libération. Et, dans un monde d’hégémons impériaux agressifs qui feignent d’aider les peuples à leur émancipation mais de fait, instaurent sur eux et aux dépens d’eux, leur propre mode de prédation impitoyable et étranger, les combattants de la liberté endogène des peuples, doivent toujours veiller dans la concertation avec les leur loin des infiltrations par les prédateurs en vêtements messianiques du dehors, pour ne pas se faire prendre par pire rétiaire, pour ne pas fuir un torrent en se précipitant insensés, vers un sable mouvant.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept, #Actualité, #Dossiers spéciaux, #articles et vidéos

Partager cet article

Repost 0