Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Sans être un sacerdoce, la politique active ne saurait constituer une carrière parmi d’autres, car elle outrepasse de loin le destin individuel de l’homme qui s’y adonne pour impliquer le sort global des administrés. C’est pourquoi l’indignité politicienne si fréquente dans la politique des États, est en soi au mieux un grave manquement sinon un lourd crime contre les nations. La politique, ce domaine du sens collectif des sociétés humaines, ainsi que je la définis, exige le don de soi du politique authentique et sa disponibilité pour le plus grand bien de tous, en tant qu’il doit avoir la sagesse du coryphée orchestrant le sens pour le collectif. 

 

En considérant le politicien et sa vilenie manipulatrice en nos États séquestrés par des oligarques ploutocrates, je ne puis éviter de les percevoir comme ce que j’appelle une haillonnade dirigeante (posture de vilains faisant une politique de haillons). En somme, une lumpen politique menée par des voyous se nourrissant de la sueur des peuples tout en les soumettant aux prédateurs économiques…

 

Quand l’idéologie planifie la forclusion de la volonté collective pour faire régner l’oligarchie malgré les crises multiples : économique, morale, logique au point de substituer des ersatz médiatiques à l’intelligence populaire, toutes avanies contre les peuples sont justifiables. La démobilisation des possibilités d’un agir révolutionnaire du peuple se fait par l’idéologie vulgarophile réf. Lorsque la sottise est essentialisée par des imbéciles dressés selon l’idéologie dominante pour vivre l’ordre sociopolitique le plus infâme comme une religion, les vrais hommes ostracisés de la cité des monstres et des sots, traités en parias par la canaille régnante, n’ont plus que la marge du monde à vivre.

 

Pour qui veut rendre la politique à son sens, celle-ci ne peut être qu’un altruisme collectif lucide, étant par définition, mode idéel et actif de l’organisation sociale, champ de la signifiance collective en acte dans l’action administrative... Entre le vaudevillisme populiste de nos élus contemporains et l’inculture de la majorité des votants, la politique titube dans l’insignifiance. Quand ainsi un champ du sens, une dispensatrice de signification collective s’avachit, l’on peut imaginer l’errance et la crise multiple qui affecte le social. Une société où le grand nombre des hommes au pouvoir sont de vils politiciens et non des hommes politiques, ne peut que connaître une gouvernance étriquée dans la mesquinerie politicienne. Car le politicien a l’entendement étroit et la vision courte de sa chapelle électoraliste. Et nul n’est plus répugnamment zélateur qu’un politicien en quête de relief électoraliste.

 

Tant que les peuples ne seront pas les acteurs principaux de leur propre destin politique où la vie commune se gère comme un altruisme des groupes et familles constituant la nation non esquintée par la force d’un État oligarchique comme c’est aujourd’hui le cas, la politique demeurera l’antithèse de toute élévation altruiste d’hommes voulant se consacrer au service du collectif pour se vautrer dans l’égoïsme sordide de quelques-uns imposant leurs intérêts au détriment de tous.   

 

La haillonnade des élites en décomposition morale et indignité de l’action sociale a de beaux jours devant elle pour infliger son lugubre effet, tant que la permissivité des peuples l’autorisera.

 

Altruisme collectif et humanisme suprapartisan, la politique active exige de son homme, la pensée et l’action juste et digne du serviteur sublime et noblement zélé qui sait peaufiner son service en tremplin d’humanité pour ses administrés… La politique, la grande, est un humanisme démocratique par et pour le demos où la démarche de conquête du pouvoir et le pouvoir lui-même ont pour seule raison d’être, le bonheur du peuple primant tout culte mesquin ou paternaliste de personnalité, toute prédominance de groupe, de caste ou de classe…

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée. 

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0