Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

La spiritualité, dans sa procession pratique pour s’entretenir, est l’art du solipsisme métaphysique. Solipsisme, dialogue intérieur comme regard conscient et mystique du soi par lui-même pour mieux s’assumer; socle solide de la communication intime et sans parole, communication pourtant fortement expressive, bien plus plénière que ne puisse l’être la communication verbale interhumaine. Là, il s’agit de l’espace de l’interlocution des esprits que sont Dieu et la créature humaine, cette imago Dei, pour vivre le don divin de l’être au degré spirituel qu’est l’homme.

 

Dans le christianisme, l’homme spirituel assisté du Paraclet, s’enracine dans l’esprit et sa Vérité. Seul le soi porté au sommet de sa subjectalité est apte à communiquer avec Dieu, Maître intérieur qui nous fait éprouver et connaître dans l’intimité indiscursive même si le verbe divin nous y parle sans mots par le langage intimiste de l’inspiration. D’ailleurs, même la communication avec l’humain, l’autre semblable, ne peut que puiser dans le for intérieur sans quoi il s’agit - comme c’est souvent le cas dans la ronde des menteurs et hypocrites qui, pour la plupart peuplent le monde - de singer le dialogue par des semblants de relations où tout est préorchestré et dénaturé selon les codes dissimulés de l’institution sociale à travers les méandres diffus et nombrilistes de l’ego individuel ou de l’idéologie du collectif.

 

La spiritualité est un solipsisme de piété où l’homme s’aménage un espace intime pour vivre l’immensité des attributs et facultés de l’humain qu’il est, avec toutes les motivations de construction du soi dans la projection autoconstructive de son être. En évoquant ici les facultés et les attributs, nous ne saurions ne pas signaler cette nuance fondamentale entre les deux, à savoir qu’un attribut est un possible inscrit dans la nature d’un être que sa conscience agissante rend actif, alors qu’une faculté est le stade conscient et travaillé d’un attribut qui s’exprime. Ainsi, par la conscience prenant conscience des possibles de sa nature, l’homme est-il en communication intérieure, ce mode de commerce transcendant qui, paradoxalement, trône dans les tréfonds! Image parfaite de cet autre « royaume de Dieu » que nous sommes et portons en nous selon le Christ qui compare le grand domaine dit Ciel de Dieu à notre être humain où mystérieusement Dieu habite si nous l’invitons et l’accueillons par la foi, Lui qui frappe à la porte du cœur de tout vivant de cette espèce. À l’homme attentif à soi de répondre au divin soupirant des tréfonds! À l’homme éveillé esprit de dire oui, oui à l’homme vivant assumant l’hypostase spirituelle qu’il est de commencer le dialogue du solipsiste métaphysique. Car c’est en disant oui à ce que nous sommes que nous pouvons dire oui à Dieu.

 

L’avorton métaphysique qui patauge dans le monde illusoire du sensible et l’univers vaudevillesque de l’idéologie matérialiste, ne vit que sur les rudiments de son humanité ratée. Le monde est si souvent l’empire des délires d’une liberté que les multitudes voudraient anomique sans égard pour leur spirituelle nature humaine et son destin!

 

Que votre lampe allumée vous guide à ce centre de vous-mêmes loin des confins de la perdition qu’est l’extériorité et son impermanence!

 

Que votre conscience emmétrope et vigile soit l’interlocutrice de Dieu par-delà les péccabilités et imperfections de votre être fini dans l’ici-bas!

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :