Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Il n'est pire avanie pour un État que d'être dirigé au gré de l'électoralisme et de la chapelle partisane de ses élus; il n'y a pas de pire politique extérieure que celle qu'un pays dit indépendant, subit et applique par procuration...

 

En choisissant de frapper militairement la Syrie sans autorisation de Damas, la France dévoile son mépris du droit international et se fourvoie à travers la quête du président Hollande débilement opportuniste qui cherche par toutes sortes d’excès extérieurs à obtenir un regain même minimal d’approbation intérieure, lui dont la côte de popularité est désespérément dérisoire. La frénésie politicienne, hélas, ne recule décidément devant rien! L’instrumentalisation de la guerre et de toutes les horreurs et détresses qu’elle inflige aux populations, est une méthode de gouvernance et de maintien du pouvoir pour des politicards pitoyables d’un occident valétudinaire, sans autre vertu que le crime sur les territoires étrangers. Pour revenir à la popularité de l’idée d’intervenir en Syrie, elle existe bel et bien selon des sondages; et pour la comprendre, il faut hélas considérer la diabolique influence de la presse mainstream et de ses spécialistes systémiques reprenant avec moult circonlocutions manipulatrices les soi disant faits censés démontrer les ignominies d’Assad en guise d’analyses pour le vulgum pecus. Nous savons combien la horde des médias reprend en choeur les imprécations bellicistes de Fabius et de tous les idéologues officiels du pouvoir, ces artisans inconscients de la déchéance française!

 

Le filon interventionniste est bel et bien populaire en France pour certaines cohues qui croient encore à ce qu’on doit appeler ici (« l’éradication des dictatures » par la démocratie de la civilisation française bienfaitrice des peuples). Il suffit pour s’en convaincre, de lire la déclaration de Giscard demandant une intervention onusienne en Syrie sous commandement français; laquelle déclaration a l’allure d’une palilalie de vieux politicien véreux, car cet ex président, véritable vieillerie du paysage politique français, fut lui-même un monstre au pouvoir! Tout le monde se rappelle comment Giscard a régné jadis aux heures les plus viles de la françafrique qu’il a exacerbée jusqu’au nauséeux! Rien d’étonnant que ce soit aujourd’hui lui, qui ose encore se prononcer en proposant l’envoi de casques bleus sous direction française dans une Syrie en pleine guerre. L’on saisit l’infamie d’une telle supputation quand on sait qu’en la circonstance, ce ne serait pas pour maintenir la paix mais pour faire la guerre à Assad que cette dite force aurait à œuvrer. Ainsi, pour les politiciens de droite comme les renégats politicards de gauche si gauches en leur misérable prestance au pouvoir, la France d’aujourd’hui doit non seulement être un pays voyou et agresseur subalterne dont le bellicisme distant nourrit les guerres géopolitiques occidentales sous commandes étasuniennes en utilisant toutes sortes de nébuleuses terroristes contre les États cible; mais aussi leur menaçante France ennemie des peuples - comme le peuple libyen haineusement broyé par Sarkozy - doit être prête à bombarder directement lesdits États cible, en cas de piétinement des guerres téléguidées, quitte en instrumentalisant, si possible, jusqu’à l’extrême dénaturation ce qui reste de l’Onu et de sa crédibilité déjà fortement entamée par les exactions occidentales.

 

La France défigurée par le génie de ses actuels politicards est un État galvaudant tout ce qui lui reste de prestige par un bellicisme qui n’est même pas le sien mais celui des Usa, que de vulgaires politiciens atlantistes au pouvoir endossent ad nauseam au mépris de la moindre dignité de leur propre pays!

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Tag(s) : #Monde du Concept, #Actualité

Partager cet article

Repost 0