Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

La valeur, cet élément clé de la qualité du rapport à soi à et à autrui, est l'œil par lequel l'homme et la société portent leur regard sur soi et sur autrui. Les valeurs sont donc déterminantes et fondamentales dans le façonnement de la pensée et de l'action qui constituent la weltanschauung des hommes et des sociétés. 
 

La politique justement assumée a pour mission, elle-même fondée sur des valeurs fortement humaines, d’être dispensatrice de valeurs au collectif. D’où, l’exigence d’une moralisation politique du collectif par des principes logiques et moraux qui serviront de viatique du vivre ensemble proposé par des élites éclairées à la société dans son parcours collectif. L’on comprend que toute la crise et le mal-être de nos sociétés sont dus à l’échec axiologique des élites. Proposer des valeurs collectives implique une pédagogie libératrice car faut-il que le peuple ait des prérequis sains pour juger de la justesse de ces éléments d’autoédification que constituent les valeurs du bon vivre ensemble…


La société fonctionne par la construction de l'imaginaire voire des réflexes de ce qu'elle vise à faire faire à ses membres. C’est dans cette même perspective que nous devons produire une rationalité imaginaire de la réalité sociale que nous voulons. Sorte de behaviorisme positif et maïeutique à ériger et lancer contre la manipulatrice et minable ploutocratie actuellement au pouvoir.


Il s’agit d’élaborer un nouveau mode pluridimensionnel de communications sociales porteuses des valeurs du nouveau pour contourner la pollution médiatique manipulatrice par la presse mainstream. Il faut promouvoir les valeurs communautaristes, valeurs de collaboration horizontale inter-citoyenne, valeurs d’équité, valeurs d’humanité contre les fausses valeurs de la société verticale où des cossus banquiers improductifs asservissent le peuple qui produit par leurs spéculations financières et le contrôle monétaire.

 
Il faut créer des forces qui réenfantent les fondements au point d’effacer les contingences négatives…


La contingence pure qui vient de l'inéluctable imprévisible et de l'implanifiable ingérable, est toujours présociale, prénationale, car une fois la société ou la nation constituée souveraine, la contingence politique ou historique d'un État n'est que la forme des déperditions et dispersions dans la gérance de l'État. La contingence préfondatrice d'une nation, une fois celle-ci arrivée au stade existentiel, s'estompe et devient volonté exprimée des élites parce que dès lors déterminée par la modalité réflexive et réflexe desdites élites qui font les choix de gouvernance et d'orientation sociale en décidant du type de société voulu à travers les institutions.


Loin de l’autruche orgueilleuse et idéologique des élites qu’expriment les idéologues d’un ordre du monde voulant toujours dissimuler la gravité de ses monstruosités, l’heure doit être à une didactique nouvelle de l’humanité collective qu’est la société par des valeurs humanisantes où prime lhumanité sur les sordidités systémiques déshumanisantes vulgairement, inhumainement matérialistes! Que vienne le temps du sens, le règne du bon sens contre l’insignifiance et la fausseté idéologique étatiquement entretenue pour la prédominance de quelques prédateurs!


CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0