Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Le jugement est, entre autres, l’expression ponctuelle synthétisant le stade humain ou inhumain de l’individu ou du groupe.

 

Pour continuer avec notre méditation de l’apophtegme du Christ consigné dans Matthieu 6 v 25 : «La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que l'habit? » (nous en avons déjà médité récemment à ce lien), force est de constater que cet échelonnement de l’importance, du sens et de la place et de la valeur, nous instruit sur le jugement juste et le raisonnement sain dont est capable l’esprit comme hypostase métaphysique et rationnelle. Hypostase de l’humanité en nous. Il s’agit de comprendre l’essentiel et l’accessoire dans l’acte de jugement qui mène à la compréhension et à l’action. Le jugement étant notre apanage à cultiver comme tout attribut naturel, d’où vient l’abomination de toutes ces consciences faisant reddition devant le non sens une fois ce bon sens officiellement soutenu et donc idéologisé? Qu’a fait l’homme social de son intelligence juge? Nul ne devrait à priori, être assez déchu pour dire oui à une idéologie qui affirme que « sur terre, c’est l’argent qui prime et non l’humain »! N’est-ce pas banal truisme que c’est l’homme qui crée, utilise et veut utiliser l’argent qui n’existe que pour l’homme; pourtant, sur terre, telles des ombres de leurs « élites », les multitudes salement conditionnées évaluent leur être par l’argent au point de n’exister que pour le numéraire, prêtes à la servitude, au meurtre, flagornant ceux qui l’ont et conspuant ceux qui ne l’ont pas, se reconnaissant moins que paillasson devant les possédants de ce moyen d’échange, au point d’être prêtes à tout au service de ces riches, quitte à mourir à toute humanité…

 

Comment tant de prétendus humains ne comprennent-ils pas que si ce qui doit être à l’usage du bien-être se dévie en finalité de la vie sacrifiée et vécue pour lui, il y a inversion du sens? Et, quand une inversion du sens implique la vie elle-même que l’on vit à contresens, c’est la mort à l’humanité. D’où vient cette catastrophique autodestruction, cette empirie sociale d’une anthropologie d’autodénigrement? D’où provient cette extrême aliénation métaphysique?!

 

Difficile de croire à l’humanité de la plupart de ces organismes anthropomorphes qui occupent la planète et la transforment en dépouille mouvante de la déshumanisation! Hélas, règne et sévit la lugubre valeur unique, le culte du numéraire primant tout. C’est l’anti-axiologique moniste de valeur marchande. Nous vivons l’heure du monothéisme de l’argent-dieu dans un monde érigé foule d’aliénés du matérialisme vénal, qui ne rêve même plus d’être humain, s’ignorant en sa conscience altérée, mort jusqu’aux traces mnésiques, jusqu’au souvenir de son humanité.

 

Je réentends en épilogue de ce billet, le Seigneur Jésus et son apophtegme ontologique qui nous enjoint de discerner en toute circonstance ce qui est l’essentiel (relevant de la nature de l’être) de ce qui est accessoire, n’ayant cours que par et pour l’essentiel. Jésus nous aura apporté l’apophtegme du jugement juste et du raisonnement sain pour ne pas perdre le sens et ne pas trahir les essences à juger. Et, de ma posture humaine, contemplant l’ineffabilité de la magnificence de la Sagesse du Christ, j’ose parodier le Maître en vous interpellant à mon tour: l’humain que vous êtes, ne prime-t-il pas le système social qui n’existe pas sans vous? Et, le système social, ne prime-t-il pas l’idéologie économique censée existant uniquement pour en gérer les ressources et le servir?

 

Cessez donc de vous prosterner devant des accessoires, car sur terre, humains qui me lisez, après Dieu, vous êtes l’essentiel et tout le reste n’est qu’accessoire au service de vos besoins, votre bien- être!

 

Rappelez-vous cette chose simple et fondamentale pour votre auto-évaluation juste, votre jugement sain et vrai que j’édicte comme suit: 

Ni le social ni l’économique ne sauraient exister sans vous et les raccords institutionnels que votre vouloir-vivre collectif permet et autorise.

 

Hommes, encore restés humains, résistez à ce triomphe du mal, refusez d’être réifiés, réduits en viles balayures de la déchetterie des inversions déshumanisantes qu’est le monde et son idéologie de l’avoir.

 

Exigez de tout primer et que tout soit au service de votre essor humain personnel et collectif, car après Dieu, sur terre, l’homme doit trôner au-dessus de tout sans exception.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0