Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

L’homme au présent est le souverain qui chosifie, instrumentalise autant l’histoire que le futur par son regard. Il est le sujet décideur de l’essence et du sens du passé objectif qu’est l’histoire en général comme de l’histoire personnelle qu’il est seul à interpréter et dont il tire conséquences pour le futur où il opèrera un avenir où il devient. Le futur est le lieu de ses motivations et de sa projection.

 

Il faut préciser ici qu’il est un futur chronologique propre à la durée des corps, qui se compte à partir des mouvements cycliques et pérennes des astres dans l’espace. Il s’agit du temps pris par une planète dans un système stellaire pour faire sa rotation et sa révolution (dans le cas de notre temps terrestre, le compte de la durée est déterminé par les mouvements terrestres déterminant les jours et les nuits quant à la rotation, et les années quant à la révolution). Delà, il est pertinent de percevoir un futur humain qui, lui, est chose de la conscience humaine transcendant constamment le fini de l’immédiat des jours, pour dépasser sa finitude dans un rapport psychologique et biologique de prospective au temps qui vient et va, et doit l’emporter à tout le moins au niveau de sa matérialité biologique où, organisme vivant, il sait qu’il mourra. Là, il est clair que c’est la conscience de l’homme qui transforme le futur en avenir en tant qu’il y envisage le champ de son accomplissement par les projections qu’il y fait, tout en reconnaissant les limites de sa prospective.

 

Le futur astrophysique est neutre, existant de lui-même naturellement dans l’univers selon les lois du mouvement astral; le futur chronologique est celui du compte qui évalue la durée et donc la finitude des êtres qui finissent tous par passer et (mourir) ce dernier lemme renvoyant en propre strictement aux êtres vivants. Le futur chronologique est le champ du futur humain c’est donc l’intervention de la conscience humaine y voyant son champ à couvrir, qui en fait l’avenir en mesurant sa durée de vie. Pour l’esprit, le futur est métaphysique et se perçoit soit au fil de la vision transcendante d’infinitude et d’éternité soit, au contraire, à l’aune de la désespérance et de la déréliction fataliste; selon le stade de conscience croyant ou incroyant de l’individu.

 

Le futur est comme nous venons de le voir, en soi, mais l’avenir, lui, naît de notre conscience intervenante qui fait du futur un domaine de l’être en marche. C’est par cette marche que l’avenir annonce et héberge notre devenir.

 

Devenir est immanent à l’avenir, mais sa nature et son sens demeure à la discrétion de l’homme qui l’oriente en assumant l’avenir tel qu’il se perçoit dans sa marche au futur.

 

Le futur devient avenir par la conscience qu’est l’homme qui le voit comme lieu de son évolution et de sa projection, lequel avenir sera ponctué du devenir de l’homme. Car l’avenir lui-même reste passif quoique conscient loin de l’essence extraconscientielle du futur, si l’implication active de l’homme n’y aménage sa propre orientation de soi, de ses rêves, de ses vœux, de ses volitions qui feront son devenir.

 

Pour clore provisoirement cette étude sur le futur, je ne peux mempêcher de constater qu’il, le futur, est loin d’être cet ennemi tant accusé d’amener l’effacement de l’être dont il termine inéluctablement la durée; car même en cette occurrence, c’est seulement en transformant le temps de vie en passé, ce temps de l’absence ontologique, que le futur mérite d’être en co-accusation avec ledit passé, sur la sellette du coupable qui dévore tout. Et, à sa décharge, le futur est bel et bien le meilleur complice du conquérant de vie voire d’éternité, homme de foi qui s’y projette dans le temps et au-delà du temps...  

 

Le futur est en soi avant tout prédicat, l’avenir est nécessairement humain mais le devenir seul est personnel…

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0