Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Nous vivons le temps des incohérences structurées, systématisées pour substituer le vide au sens et ainsi cacher le mensonge planifié des reîtres du pouvoir. Les structures et l’État qu’elles sous-tendent, comme je le dis toujours, sont la kunée des tenants du pouvoir cest-à-dire à la fois la place forte cachée et l’armement de la domination. Dans cette nouvelle « métaphysique » damnée, hypermatérialiste, hyperréaliste de l’herméneutique systémique officielle, la présentation institutionnelle des choses est à la mesure des manipulations envisagées. L’ironie du sens est désormais complice de toutes les incohérences…

 

Une incohérence structurée dans le langage subtil et persuasif des idéologues les plus ferrés dans lart de persuasion et disposant des organes de contrôle mental d’instruction, de correction, de punition, de conversion, revêt un cachet de logique que la plus puissante vérité sans ces organes idéologiques et médiatiques, aura de la peine à égaler. Car dans son ingénuité doucereuse, son indolence suiviste, sa grégarité spontanée, sa conscience de membre materné de la société, l’individu tend par réflexe à suivre les indications de l’ordre sans même se rendre compte qu’il est mené par quelques-uns tant que cet ordre n’émane d’un collectif que tous contrôlent loin des structures séquestrées par un petit groupe de privilégiés. L’on comprend alors l’enracinement du factice en les mentalités perdues à elles-mêmes, aliénées quand les bergers désignés sont des prédateurs, des corrupteurs du sens, des déviateurs du bon sens.

 

L’ordre de quelques-uns exploitant tous et dominant tous ne se peut que par le mensonge et la manipulation. La société qui en sourd ne peut que nous donner le monde tel qu’on le voit: un monde où l’argent remplace la richesse produite dont le producteur travailleur est le plus souvent pauvre au profit du financier spéculateur de bourse; un monde où Dieu est fait instrument pour le pouvoir institutionnel des chefs de culte; où l’État est contre la nation; où l’amour est sexualité immonde et assouvissement des instincts; où même la propriété privée - effigie dudit ordre et de son capitalisme régnant - n’est que leurre moqueur vu la précarité du soi disant possédant que la moindre incapacité de payer au banquier, expose à l’expropriation. Le capitalisme financier introduit le paradoxe du propriétaire débiteur, non possédant, endetté jusques aux poils de son corps.

 

Tout le parcours politique contemporain, est la synthétisation de la condition contemporaine d’une civilisation occidentale dominante mais décomposée qui brasse la mort et un semblant de vie dans l’insignifiance des vanités et la bassesse des pulsions les plus excentriques, les plus inhumaines.

 

La politique est comme une extrême cruauté, un imprévisible risque mortel de la déchéance du sens dans un monde qui se crée des ersatz pathogènes et les distille idéologiquement à la foule des perdus faites ombres gesticulantes, vidées qu’elles sont de tous repères humains véritables, de toutes balises axiologiques vraies en dehors du pragmatisme utilitariste! Foule réifiée qui prolifère partout sur la face de l’écoumène jusqu’à éclipser les traits de grandeurs de l’humanité par la culture dénaturée pour l’exaltation des défauts et misères de l’espèce instrumentalisée par et pour les plus basses propensions systémiques envoûtant le grand nombre.

 

La mission complexe des amis de la liberté, est désormais de concevoir les modalités abstractives d’une contre-idéologie pour nettoyer la réalité en vidant l’imaginaire collectif des percepts et concepts idéologiques asservissants des oligarques...

 

L'idéologie comme la contre-idéologie sont l’art de suggérer chez le collectif une orientation focalisatrice du regard pour l’aménagement du saisi programmé; c’est l’action de transformer une configuration d’idées en monde, de faire advenir le concret des praxis collectives à partir de l’abstrait, ce dernier fût-il pure vacuité!...  

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :