Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

L’événementialité est cette chaîne d’actes, de faits ou de moments évolutifs, qui tisse les occurrences des étants (personnages marquants, sociétés, choses, situations) étudiés par l’historien. Les faits deviennent événements par leur manière de marquer l’histoire d’un étant. Avant d’aller plus loin, il est important de remarquer que les moments évolutifs pertinents sont les événements pour l’histoire des choses autant que les actes et les faits d’importance le sont à celle des humains. Par exemple, les moments déclencheur et spécificateur qui ont abouti à l’apparition du soleil, sont essentiels à l’étude historique de cette étoile. L’événement se reconnaît par son caractère étendu dans le temps, c’est cette extension temporelle comme chaîne de causes et conséquences entraînées, qui signe l’événementialité.

 

L’événementialité est l’apanage de l’événement à être fécond, générateur de nouveauté dans le cours spatio-temporel des étants. Au niveau strictement humain, la chaîne événementielle tient du continuum action et conséquence marquant la condition de l’homme ou de la société qui vit l’événement. Pour ce qui concerne les phénomènes naturels, ceux-ci charrient des événements à appréhender pour les étudier; là l’événementialité prend son essor à travers notre implication même lointaine par le cours desdits phénomènes. Je dis bien implication par et non dans ces phénomènes que nous ne saurions influencer, puisque, eux nous déterminent. Je vois ici notre besoin de savoir, notre conscience pluridimensionnelle exigeant de comprendre autant l’origine humaine, l’évolution du climat, les premiers moments de l’univers en général et spécifiquement de la terre (cosmogenèse), du code génétique, de l’atmosphère, du climat terrestre…

 

L’événementialité va jusque dans notre interrogation des objets de nos usages courants, le sens social qui s’y ajoute comme signe de classe en faisant instrument de manipulation pour la société de consommation. Si nous prenons la petite culotte en série sur les étals des marchandes de rue, elle n’est pas pareille à celle que porte une star voulant émoustiller des fans, d’où les événements ici, sont les moments d’évolution de ce sous-vêtement: quand fut-il créé? Comment est-il devenu objet de charme et non seulement d’utilité? Comment la société de consommation en fait un objet de classe par le prix, le design, les matériaux, les marques déposées? La création de la petite culotte jointe aux conséquences érotique, séductrice, économique qu’on lui adjoint dans le temps, constitue une chaîne événementielle dont chaque aspect est un événement que peuvent interroger diverses disciplines dont l’histoire exploitera les études…    

 

L’événementialité est la face vive de la temporalité des choses et des faits que l’histoire juge de retenir comme marque indicatrice du sens de son objet choisi. Ainsi, l’événementialité est l’ensemble des repères de ce qui, survenant dans le temps, l’espace ou les occurrences, influencent significativement l’évolution et le devenir de l’étant: le peuple, l’individu, la chose que l’historien évoque dans l’herméneutique du passé spécifique à l’objet considéré. Je dirais que la conscience historienne - avec ses vœux d’élucidation ontologique, son projet d’intellection des étants par leur remontée temporelle - est le sujet de l’histoire. Quant à l’événementialité, elle constitue l’objet historique, de par sa spéciation des faits importants, son anamnèse des événements faisant figure de chaîne signifiante du signifié qu’est l’étant étudié.

 

En ce qui a trait aux choses de la causalité absolue, à la quête de la cause causante première - cause des causes où tout est question de perception par la foi ou l’absurde, de déterminisme ou de hasard selon les tendances et niveaux de conscience, l’histoire s’estompe; car les grandes questions de généalogie première originaire et d’eschatologie absolue sont de l’herméneutique fondamentale subjective, de l’interprétation anhistorique. Les choses de notre proto-origine et de notre fin dernière se révèlent mais ne s’étudient pas, c’est littéralement supra-événementiel, suprahistorique. 

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée. 

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0