Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

L’idéal peut être considéré comme un contenu du rêve lorsque le rêve est de toute noblesse, téléologie de la grandeur d’âme. L’idéal est dans la valeur qualitative du rêve exprimé par l’action à travers quoi se définit l’homme agissant. L’homme de l’idéal, loin, très loin de l’idéalisme aérien, évanescent sans terre ferme ni ancrage, est un activiste de l’infini qui surfe sur les possibles de son rêve à faire devenir monde. 

 

Pour retourner à cette essence téléologique et non onirique (1) du rêve qui porte l’idéal, disons que le rêve plat et immoral ne peut être un idéal. L’idéal est en soi catégorie du meilleur et du juste. Toute injustice drainée par des rêves fous et méchants bannit l’essence de l’idéal. Hitler qui voulait le monde pour le règne collectivement égoïste et nationaliste d’une « race », d’un pays, d’un peuple comme la racaille qui gouverne ou projette de gouverner pour assouvir les bas instincts personnels, les intérêts de classe ou de caste ainsi que le font la plupart de nos élus dans notre société dévorée par l’oligarchie, ne sont pas des porteurs d’idéals mais des crapules rêvant qui manifestent leur esprit décomposé.

 

L’idéal est l’apanage des esprits dignes de leur humanité, qui osent rêver debout et agissant, avec au fond de leur tréfonds humains la volition de servir l’humain, de rendre à leur humanité et à celle de tous, l’hommage de la perfectibilité que porte l’homme. J’imagine mal un aliéné métaphysique sans conscience de sa vérité, son eccéité spirituelle issue de Dieu, porteur d’idéal vrai. Néanmoins, je dois avouer qu'il est des idéals temporels de consécration au bien collectif comme en politique, le cas d'action révolutionnaire authentique et libératrice. Ce sont des parts de l'idéal métaphysique même ignorées telles par certains vrais révolutionnaires, car une révolution voulant le bonheur de l'homme reconnaît une spécificité transcendante à l'homme comme être supérieur à qui tout bien est dû. Toutefois, le salut temporel, la rédemption terrestre et sociale très importante, ne peut apporter ni remplacer le salut éternel et céleste, qui doit ponctuer l'accomplissement de l'homme comme fin dernière réussie, comme destinée ontologique! Car l’idéal véritable est de l’ordre d’abord ontologique et l’être humain en sa quiddité, est esprit.

 

« Le rêve que tu fais est l’homme que tu es » ai-je écrit ailleurs, dans la perspective de l’idéal, cela est de part en part vérifiable. L’homme de l’idéal, dans ce rapport de contenant du rêve par rapport à l’idéel qui en constitue la substance, sait que seule la pureté spirituelle et morale de son rêve en fait une essence de dignité, seule la contenance idéelle digne et noble du rêve déterminera s’il est un idéal, une platitude ou une monstruosité.

 

Par delà tout le toutim miséreux des infrahumains qui rêvent de grandeur par l’écrasement de leurs semblables, la prostitution aux soi disant puissants du monde pour régner dans leur ombre en les aidant à berner les majorités non fortunées, l’homme de l’idéal, quand il surgit des limbes inattendus de notre civilisation lucifuge, ostracisé par les officiels, incompris de ses bien-aimés, marginalisé par la canaille institutionnelle, dénigré par les envieux et exclu de la juste reconnaissance par l’ordre du monde, oui, l’homme de l’idéal, quand il apparaît parmi nous, malgré tous les écrans dombre qu’on voudrait lui jeter, déchire tous les voiles et brille pour l’humanité.

 

L’homme de l’idéal est un phare si haut qu’il fait figure de héros et de génie malgré les gueux opulents du pouvoir qui le haïssent aimeraient l’empêcher de briller. Et, face à sa brillance, les ignobles et les vils, auront beau tenter de l’éteindre, il reste inextinguible car on n’éteint pas une étoile, les ténébreux et les lucifuges ne peuvent que se couvrir des murs de leur être d’épais, se cacher à leur propre ombre intérieure de crapules et de niais ostracistes, mais en aucun cas la chaleur et la lumière de l’idéal assumé par son homme ne cesseront de briller pour les humains.

 

1)http://intellection.over-blog.com/article-reve-onirique-reve-teleologique-activite-et-passivite-101630662.html

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/)  est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0