Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Pourquoi tant de guerres depuis le commencement du monde ? Par delà la réponse freudienne par le thanatos, (pulsion de mort ou instinct de destruction) et au-delà de l’explication politique arguant des enjeux géopolitiques (territoriaux, idéologiques ou économiques), nous disons que c’est parce que les hommes regroupés en sociétés et en nations, construisent leur identité envers et contre leurs semblables. Ce qui devrait être différenciant comme en génétique où chaque individu est distinct de tout autre, l’identité sociale, est rendue rivalité et souvent agressivité par rapport à autrui. La guerre est préidéologique dans l’histoire, nous disons cela en considérant que parmi les toutes premières sociétés humaines, unifiées, sans classes - avec une chefferie dont la mission était strictement rassembleuse et non étatique, ne constituant nullement une classe du pouvoir - malgré l’absence d’idéologie, l’idéologie étant toujours de classe comme le disait déjà Marx, certaines cultivaient des idées belliqueuses contre leurs voisines, et de fait, faisaient la guerre. Ainsi, dans des société primitives, si la guerre de classes ipso facto disparaît, la violence contre la différence, l’altérité qu’il faille abattre, soumettre, piller, asservir, a souvent existé.

 

C’est quand une identité se sent comme menacée par une autre ou, au contraire, croit pouvoir dominer voire phagocyter autrui, que la guerre commence. Qu’elle soit interclasse (guerre civile), interétatique, sous quelque mobile qu’on la fait, la guerre est chose de l’identité.

 

Toute guerre est, à un niveau ou à un autre, identitaire, étant entre des altérités qui se battent. Sans des identités fortes agressives qui se heurtent, sans les identités déviées de leur sens et mal assumées à cause de l’aliénation ontologique de la plupart des hommes, inaptes à partager leur alterhumanité, sans des identités rendues monstrueuses, prétexte à agression par des motivations passionnelles infrahumaines des bellicistes se déferlant idéologiquement ou idéellement dans le social, l’ethnique, le religieux, l’étatico-national, il n’y aurait jamais de guerre, et les conflits eussent toujours trouvés un dépassement humain par la raison sans se déverser par de terribles bains de sang.

 

La démesure des passions identitaires est l’hubris autodestructrice de l’espèce, la némésis génératrice de toutes les hécatombes dont l’histoire porte les traces sanglantes d’une humanité dont les agresseurs innombrables cédant à leurs plus infrahumaines tendances  piétinent les moindres principes de respect et de paix envers leurs semblables différents. Hélas, les espoirs d’une aménité amicale et respectueuse entre les peuples et sociétés comme alterhumanités, semblent fatalement condamnés au butoir de lagressif identitaire, trop bête dans son identité belliciste, trop sous-homme dans sa frénésie du soi social pour respecter lautre et canaliser pacifiquement sa fougue et sa force pour le bien de lhumanité…

 

L'agresseur est toujours coupable de déclencher la guerre , car s'il faut être au moins deux pour faire la guerre, la partie qui se défend pour repousser l'agresseur de toutes sortes, elle, mène une action juste qui, non menée, laisserait aux monstres du monde, un règne facile et sans risque, un satisfecit pour l'asservissement de tous ceux que vise leur déshumanisante hégémonie, leur aliénante domination. Là, je dis plutôt mille violences d'autodéfense, plutôt mille combats qui refusent qu'une paix soumise, asservie! 

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0