Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

La seule valeur possible d’une discussion, c’est qu’elle constitue une confrontation d’idées et de faits, qu’elle soit un espace d’échange visant à aboutir à la vérité. L’essence aléthique de la finalité de la discussion se fourvoie dès que des besoins et tares d’ego dun ou des discutants en présence, supplantent - par l’esbroufe ou la volonté de dominer - la juste quête argumentative de ce qui est par les idées et les faits, dans ses causes, son processus, ses conséquences... 

 

Toute attitude d’imposer sa personne plutôt que de démontrer par argumentation idéelle ou factuelle sérieuse, est contreproductive, parce que corrompant l’esprit de la discussion, altérant son sens, la transformant en logomachie oiseuse souvent agressive et grivoise.

 

Discuter exige le dépassement du moi pour laisser procéder en quelque sorte, les arguments (idées et faits) à travers une cogitation profonde et ouverte à tout nutriment intellectuel, tout éclairage cognitif nouveau permettant de mieux appréhender le sujet évoqué dont on discute. Ainsi, toutes tentatives de brandir des épouvantails de statut académique, social ou d’âge ne sont que des déviances qui tuent la logique de partage et de disponibilité intellectuels qui peuvent faire la lumière sur un sujet discuté.

 

Discuter est un des terreaux fondamentaux et des plus fertiles de la grande culture du savoir humain où chaque esprit exprimant son entendement avec civilité et pertinence, nourrit son semblable tout en apprenant de lui. La discussion sereine et forte est l’art des intelligences évoluées qui savent dépasser le moi et ses gesticulations égoïtaires égoïstes plus ou moins narcissiques pour cueillir les fruits cognitifs de l’esprit en train de découvrir en confrontant ses acquis.

 

D’où, on ne peut discuter qu’avec des autrui ayant acquis un stade humain et intellectuel certain pour débattre du sujet abordé. Discuter avec n’importe qui, à cause de son statut académique ou social ou d’âge, basculera presque fatalement au malentendu, à un dialogue de sourds qui se font inutilement mal. La discussion est voie aléthique selon la logique convenue propre au sujet discuté ou elle n’est que choc sonore ou graphique, bruits de lèvres ou de plume qui gaspillent salive et encre au service de l’orgueil malsain, primitif d’ego(s) intumescent(s) cherchant ou provoquant des conflits de personnalités.

 

Quand la juste et éclairante confrontation logique ou supralogique des idées et faits devient affrontement dego(s), c’est toute l’essence de la discussion qui se dénature pour laisser le pas à la bêtise humaine. Et en cette occurrence de dénaturation de l’échange intellectuel violé en ses principes, le plus sage des discutants doit avoir la sagesse d’interrompre vite le flot de vanités de l’autre en s’en allant.

 

Discuter vraiment est un acte intellectuel de par son caractère argumentatif qui, s’il est délaissé ou mal fixé au départ, dévie en baragouins d’orgueilleux compulsifs...

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0