Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

Si l’on me demandait quelle est la face la plus hideuse, la plus sale de l’égoïsme ? Je répondrais sans la moindre hésitation que c’est le paternalisme, cette facticité du bienfaiteur narcissique en mal de règne pour l’assouvissement pathologique et pathogène des noirceurs de son ego, et donc toujours en quête de pouvoir aux dépens du destinataire de ses « bienfaits » piégés. De fait, le favori d’un paternaliste est une proie ciblée et perçue comme vulgaire favorisé par celui-ci qui, quels que puissent être les mérites du destinataire de dudit bienfait, ne vise qu’à en faire sa chose par toutes les platitudes et les ruses de la réification de l’homme par l’homme. Le paternalisme est le bas-fond le plus sombre, le plus abyssal du mensonge mesquin et de l’hypocrisie narcissique que cultive un manipulateur singeant l’altruisme pour mieux dévorer son semblable.

 

L’altruisme, quant à lui, se reconnaît par le refus de tout rapport rapproché avec le bénéficiaire du bienfait qu’il fait. Laltruiste considère que le bien est un dû à l’humanité et une manière d’accomplir la sienne comme espace de valeurs spirituelles et morales, ces seules voies véritables de l’entéléchie humaine. La générosité de l’altruisme est une nécessité morale de sa foi en l’essence humaine, un devoir spirituel de l’homme envers l’homme venant d’une conscience ontologique où il sait que nul ne possède rien ici-bas sinon que son être à travailler vers l’humanité plénière image de la déité.

 

L’altruisme diffère du paternalisme et de tout égoïsme en ce que pour l’altruiste, le bien fait à autrui, est un dû tandis que pour le paternaliste, le moindre support apporté à un être humain, constitue à ses yeux, une dette de celui-ci envers ses désirs, ses perversions, ses vilenies; et, un paternaliste qui n’obtient pas de son « favorisé » toute l’obéissance et l’humiliation qu’il exige de lui, bascule vite dans le chantage, la diffamation, l’injure, l’aigreur voire la haine. En fait, le paternaliste est à sa façon, un protagoniste de traite humaine, qui croit acheter celui à qui il donne quelque avantage lequel est toujours prétexte à chantage et à marchandage. 

 

En notre société capitaliste, telle qu’elle est, avec ses oligarques bouffis, ses ploutocrates esclavagistes, ses maîtres nouveaux du nouvel esclavage dit moderne dans notre société néomédiévale où les serfs innombrables servent partout les mêmes groupuscules de seigneurs, le paternalisme est devenu l’effigie de notre démocratie sans peuple. Et, sur cette lancée où les droits et les dus sont transformés en dette et privilèges que les rois donnent comme bon leur semble à qui bon leur semble, le paternalisme est dispensateur de prostitution mentale collective génératrice de toutes les autres formes de prostitution.

 

Le paternalisme dilué dans l’idéologie dominante fait du monde un bordel où les institutions systémiques: familles, écoles, médias, églises… s’évertuent fatalement à façonner en proxénètes inavoués, ce, parfois indolemment et inconsciemment, la mentalité prostituée au gré des besoins des maîtres séquestreurs des biens communs de l’humanité et de la société, lesquels maîtres peuvent se permettre de jeter à leur coterie, leur cour, de riches miettes et de substantielles rognures par manière de faveur et de curatelle pour l’immense horde servile âpre à la curée, inapte à toute dignité humaine, indigne de toute humanité!

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0