Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

(Histoire, pour une révolution de l’essentiel)

 

L’histoire est à la démesure des horreurs, la honte des prédations magnifiées, l'ignominie des injustices répétées, la salissure du crime héroïsé, l'abomination des mensonges, la prépondérance de la violence et l'implacable volonté des plus forts de soumettre les plus faibles jusqu'à l'écrasement.

 

L’histoire est le reflet fidèle des laideurs d'une espèce indigne de sa nature.

 

Pour parler révolution, nous disons que le spirituel ne peut être rejeté dans une perspective révolutionnaire, car détruire toute spiritualité, bannir le spirituel et Dieu, c’est nier l’homme lui-même qui est esprit.

 

Il faut respecter la vraie transcendance inscrite en l’essence humaine pour aider l’homme à dépasser les factices transcendances des religions institutionnelles qui l’aliènent. La monstruosité de la révolution d’octobre, les racines de son inhumanité, c’est qu’elle a brandi le meurtre du spirituel pour bêtement élaborer un ordre matérialiste exclusif, et, ainsi dès le départ, a raté la principale dimension de l’homme réduit au matériel et à la poussière.

 

Libérer l’homme ne peut être en dehors des schèmes essentiels de sa quiddité métaphysique qui, précisément, exige la dignité de la liberté, de la justice et de toutes les émancipations que sous-tendent l’une et l’autre.

 

Substituer un matérialisme vulgairement athée au matérialisme vénal du capitalisme - cette tératogénie systémique qui institue un sacré de l'accumulation, façonne la facticité dun dieu complice des puissants criminels et prédateurs du monde, réinvente l’absolu, invente la divinité comme idole garante de son pragmatisme au gré de son utilitarisme avaricieux via ses institutions religieuses, ses curies, ses églises, ses prêtres, ses pasteurs, ses mollahs voués à assurer la soumission sociale aux tenants du grand capital sacralisé par le satanique culte officiel - n’est que perpétuation de l’aliénation de la nature humaine instrumentalisée pour le système socioéconomique, amenuisée, asservie pour le mode de production-consommation.

 

Penser la libération de l’homme ne se peut que par la prise de conscience du sens de son essence unique à qui tout ordre social doit être soumis.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0