Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche

 

L’exception est l’espace logique de la différence par l’extraordinaire, le hors norme qui ne fait partie d’aucun ordre établi, catégorisé, c’est littéralement le champ de l’extraordinaire. Un extraordinaire qui défie, empêche les grands principes fixes déterminant et caractérisant les modes de perception et de conception qui constituent les catégories. Un extraordinaire qui renvoie les constructions systémiques logiques et unitaires, les ensembles monolithiques entre semblables catégorisés. L’exception tient en fait de l’extraprincipiel non catégorisable par sa rareté, tout en constituant, pourtant, une entité particulière, un cas d’espèce. C’est en quelque sorte le butoir à l’absolu qui fait les relativisations au cœur des englobants.

 

L’exceptionnalité de la chose reste au niveau de sa qualité naturelle: l’or est naturellement inoxydable et donc supérieur au cuivre en orfèvrerie! L’exceptionnalité d’un animal tient de sa qualité naturelle au regard du dressage et de sa réceptivité par rapport audit dressage. L’exceptionnalité d’un homme, quant à elle, confine au pouvoir de surpassement de soi, de dépassement de la faculté naturelle portée au sommet dans les domaines de la culture… Le grand homme de foi, l’intellectuel créatif, l’artiste de valeur, le grand sportif, le savant découvreur ou inventeur sont des humains exceptionnels en tant qu’ils mettent à contribution dans la cognition et l’action, des prédispositions individuelles de la nature humaine qu’ils ont su travailler et féconder jusqu’à l’excellence. Et, même dans le cas effectif de dons innés, de facultés natives supérieures, nul ne devient grand en son domaine sans une volonté forte, une volition indomptable à faire fructifier ses dons et à créer à partir d’eux. Dieu, Démiurge cosmique, crée la nature humaine, l’homme lui en rend hommage en la cultivant pour la rendre créative. Cela est d’ailleurs sans exception dans l’espèce, et c’est pourquoi la nature humaine est exceptionnelle parmi les espèces.

 

L’exception de l’homme est qu’il est transcendant - projet de personne en construction par cette transcendance caractéristique de l’esprit - là où l’animal n’est que bête figée dans sa nature malgré toutes éventuelles évolutions qui, chez lui, ne sauraient jamais travailler que l’adaptation biologique.

 

L’homme d’exception n’est jamais vraiment catégorisable, relevant de cette catégorie de rarissimes trop minoritaires pour être catégoriel, trop peu ordinaire et si loin des généralités et des particularités courantes pour être « élémentalisé », classé par catégorie.

 

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0