Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Camille Loty Malebranche 
 
 
(Croyance gnosique et foi spirituelle)
 
L’évolution constitue une proposition sur le cheminement historique du vivant. En aucun cas, dans sa tentative d’expliquer le processus de mise au point par la nature des différentes espèces vivantes, elle ne peut prétendre ni savoir ni aborder les origines. Car savoir les origines, signifierait l’élucidation du pourquoi et donc la description des causes premières, de ce plan insolite selon lequel cette chose appelée vie, a surgi dans l’ordre qu’on la connaît, ordre complexe et logiquement agencé pour assurer les reproductions, mutations, et poursuivre la Création du vivant.
 
La pire ineptie concernant l'histoire des espèces vivantes, est d’ériger l’évolution en « science des origines » là où elle n’est qu’approche des voies supposées du devenir des êtres vivants. Du comment le minéral dans l’interaction de ses corps, particules de toutes sortes, a débouché sur le végétal et l’animal.
 
Les proclamations de la création et de l’évolution réfèrent respectivement dans leurs perspectives à un supposé descriptif et à une certitude de déterminisme supérieur. La vie et sa présence caractéristique en des êtres dits vivants - de par sa manifestation complexe, multiple dans la nature - est en soi une aporie définitionnelle, une impréhension discursive. Car la question du pourquoi des minéraux ont évolué vers les vies végétales, animales ou mixtes comme les champignons, alors que la majeure partie dite règne minéral reste minéral donc inerte, et la tentative évolutionniste d’expliquer les modalités du cheminement du vivant, ne changent rien de la mystériosité de la cause première, ce mystère absolu des origines. L’évolution est une construction logico-historique, avec l’appui des sciences mises à contribution en paléontologie, sur la manière mais pas les origines de la vie.
 
Extrapolation métaphysique de la « science », aberration manipulatrice. 
 
Toute extrapolation métaphysique érigeant l’argutie d’une élaboration savante du sens des origines non tangibles de la nature par de soi disant preuves reçues de la mensuration ou de l’observation scientifique de l’univers tangible, n’est guère prolongement de la science mais excroissance pathologique de l’imaginaire malin d’entendements tordus et prétentieux en mal de paraître dans leur esbroufe scientiste…    
 
Il ne faut surtout pas confondre les termes pour ne pas se perdre en conjecture sur le statut d’un savoir qui décrit un processus dont, d’ailleurs, d’innombrables énigmes empêchent la construction d’une science, ne permettant qu’un ensemble plus ou moins cohérent d’hypothèses sur les voies empruntées par le vivant dans sa diversité, tout au long de l’histoire de la vie organique. Toutes les découvertes sur la génétique, les influences épigénétiques sous-tendant, influençant l’apparition naturelle d’espèces vivantes, la reproduction, les mutations supposées desdites espèces dans la foule incommensurable de leur taxinomie,  ne constitue nullement l’élaboration d’une science, mais une quête scientifique pluridisciplinaire pour savoir ce qui peut ou pourrait être su de l’histoire du vivant. Ici, il faut comprendre que l’orgueil stupide de certains qui croient que cela devrait abolir « scientifiquement » la Foi, la thèse du Dieu Créateur, constitue de l’extrapolation arrogante, là où ils devraient s’en tenir à ce qui fait figure de conviction métaphysique à partir d’informations, d’ailleurs, souvent peu vérifiables sur l’histoire des espèces vivantes. L’évolutionniste a le droit de croire ou de ne pas croire, il peut même imaginer que la matière seule existe; mais qu’il prenne le temps décent de dire que ce genre de posture est strictement intime et ne peut être imputé à aucune théorie quelque élaborée soit-elle, de l’évolution.
 
La pire des bêtises en logique, c’est de faire de l’extrapolation à partir d’hypothèses voire de science en bonne et due forme, sans s’en rendre compte, en croyant qu’on fait encore de la science ou qu’on élabore une hypothèse scientifique. Il n’y a pas de généalogie fondamentale, incluant les causes premières déterminantes des causes directes supposées de l’apparition des espèces, pas plus de l’univers lui-même. Il n’y a que des tentatives de comprendre l’objectivable, le mesurable par la grille du savoir humain au travers de ses schèmes multiples. C’est pourquoi, toute éduction contingente d’une métaphysique scientiste rationaliste, antidéterministe, présentée voire imposée comme conséquence nécessaire à partir des limites dudit observable  objectivable, ne peut être que mauvaise foi d’esprit pervers manipulateur. 
 
Et, dans cette perspective évolutionniste où plusieurs éléments sont dans le flou, à peine vérifiable et surtout impossible à ériger et quantifier selon des lois pérennes, la proclamation d’un « monde » ou de la « vie » qui ne viendrait que de la matière, étaye un tel tissu d’aberrations, que seuls des excentriques excessifs en leur ostentation pédantesque, peuvent - s’arrogeant un insidieux inexistant droit confondu à leur prétendue prérogative scientifique - s’en payer le luxe. Proclamer une foi matérialiste anti-spirituelle, au-delà de l’évolution, tient de ce que j’appelle une croyance gnosique, (croyance qui se veut fondée sur le savoir objectif), néanmoins, en aucun cas, cette croyance ne met logiquement à mal la Foi Spirituelle qui - sans rien rejeter de tous les « savoirs » ou suppositions de savoirs dans le questionnement humain quand ledit questionnement est sérieux - proclame à qui y est sensible, sans prétention à une science qui serait idiotement arrogante et orgueilleuse, l’intuition métaphysique et la révélation comme domaine de perception du qu’est-ce que et du pourquoi l’Être, tout en y évoquant le sens et le positionnement eschatologique de l’existence humaine.
 
 
CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

Copyright © CAMILLE LOTY MALEBRANCHE - Blog INTELLECTION -  2016

Politique de Reproduction

Les textes du Blog INTELLECTION peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source http://intellection.over-blog.com/, avec lien actif vers notre site. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse du Blog INTELLECTION (http://intellection.over-blog.com/) est exigée.

Tag(s) : #Monde du Concept

Partager cet article

Repost 0